Argentine: Aide à la formation pour 11 séminaristes du diocèse Nueve de Julio

15/02/2021 Leuven –  Comme toi » – cela pourrait être la devise des séminaristes. S’identifier au Christ, devenir comme le Christ.

C’est ce que veulent les onze jeunes hommes de l’évêché de Nueve de Julio, au séminaire de l’archidiocèse de Mercedes-Luján, en Argentine. Ce n’est pas facile dans un environnement qui, comme en Europe et en Amérique du Nord, s’éloigne de plus en plus de la foi. Seuls 10 % des baptisés vont encore à la messe le dimanche. Mais le désir de Dieu, que les pères de l’Église des premiers siècles et Pierre lui-même ont appelé « la participation à la nature divine », est plus profondément enraciné dans le coeur de ces hommes que les modes, l’argent ou le pouvoir.

Ils veulent servir. Ils veulent conduire les hommes à Dieu, par les sacrements et la prière. Après leur ordination, ces jeunes prêtres administreront les sacrements. Ils montrent dès maintenant le chemin vers Dieu. Ils forment les catéchistes, aident en paroisse, rendent visite aux prêtres âgés et fragiles pour célébrer la messe avec eux. Ils vont dans les foyers et les hôpitaux pour consoler et prier. Et ils emmènent la Sainte Vierge avec eux, car ils appliquent le vieux dicton : Cum Petro per Mariam ad Jesum– Avec Pierre, par Marie, à Jésus. C’est ainsi qu’ils sont identifiés au Christ.

Ces activités portent donc leurs fruits. Pour le diocèse de Nueve de Julio, c’est une grande espérance et une grande joie. Il compte 35 paroisses, où vivent au total près de 350.000 catholiques. Les communautés paroissiales sont de différentes tailles : il y a des paroisses assez petites qui comptent à peine 1.000 fidèles, mais aussi de très grandes paroisses avec plus de 45.000 fidèles catholiques. En raison du manque de prêtres, toutes les paroisses n’ont pas encore leur propre prêtre, de sorte qu’il est difficile de s’occuper des fidèles à maints endroits.

Pour relever ce défi, une pastorale des vocations a été mise en place dans le diocèse il y a quelques années, afin de discuter avec les jeunes susceptibles d’envisager de mettre leur vie au service de Dieu et des hommes. Des retraites et d’autres événements sont ainsi proposés pour accompagner les jeunes fidèles dans leur parcours. Cela est d’autant plus important qu’il n’y a pas d’instruction religieuse dans les écoles publiques.

Mais le financement de leur formation est devenu un vrai défi par ces temps de crise économique, aggravée par la pandémie de coronavirus qui frappe aussi l’Argentine. Il n’y a plus de quête et les dépenses augmentent. Faut-il que les futurs prêtres travaillent à l’extérieur au lieu de répandre sur terre le désir de Dieu en conduisant vers le Christ? Nous avons promis 3700 euros pour leur formation. Afin que Jésus atteigne les coeurs.

 

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’Aide à l’Église en Détresse.
Communication sur votre virement: 209-02-79 Argentine

Faire un don

Name(Nécessaire)
(Nécessaire)
Vous serez redirigé vers une page de paiement sécurisée pour finaliser votre paiement.
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Inscrivez-moi à la newsletter numérique

Ces coordonnées sont nécessaires pour une bonne gestion des données. Notre politique de confidentialité