La ‘Red Week 2020’ de l’AED

Chaque année en novembre, Aide à l’Église en Détresse (AED) organise la « Red Week », durant laquelle les 23 secrétariats de l’organisation internationale attirent l’attention sur les chrétiens persécutés et la liberté religieuse dans le monde. Malgré la pandémie de Covid-19, la Red Week 2020 a bien lieu cette année du 18 au 25 novembre.

« Bien que la Covid-19 ait changé beaucoup de choses, les chrétiens restent la communauté religieuse la plus persécutée au monde. Pour attirer l’attention sur cette réalité douloureuse, des cathédrales, des églises et des bâtiments publics dans de nombreux pays de quatre continents seront illuminés en rouge, et de nombreuses initiatives en ligne seront proposées en sus », confirme Thomas Heine-Geldern, président exécutif de l’AED. « Cette illumination constitue un signal de soutien fort pour tous ceux qui souffrent de discrimination sans pouvoir toutefois s’exprimer librement là-dessus, et qui espèrent donc que d’autres personnes élèveront leurs voix en leur nom ».

La ‘Red Week’ est une initiative lancée en 2015 par la fondation pontificale Aide à l’Église en Détresse, une œuvre internationale de bienfaisance catholique qui s’engage en faveur des chrétiens qui souffrent et sont persécutés. Dans le monde, environ 250 millions de chrétiens vivent dans un environnement où ils subissent de violentes persécutions et discriminations, et où ils sont entravés dans le libre exercice de leur foi.

Crucifix rouge illuminé lors de la Nuit des Témoins dans la cathédrale de Saint-Barthélemy à Francfort le 22 novembre 2019.

Les événements de la Semaine Rouge sont accompagnés de témoignages et de prières pour les chrétiens persécutés. En 2020, le coup d’envoi est donné en Autriche. Le mercredi 18 novembre, la cathédrale Saint-Étienne de Vienne est illuminée en rouge et une Sainte Messe est célébrée pour les chrétiens persécutés.

Au cours des sept jours suivants, de nombreux pays du monde entier, du Canada à l’Australie, se joignent à l’initiative de la Red Week 2020. Pendant ce temps, des bâtiments célèbres tels que le château de Bratislava en Slovaquie ou les cathédrales de Montréal et de Toronto au Canada brillent de rouge. Il est très probable que la statue du Christ rédempteur à Rio de Janeiro, qui a lancé l’initiative en 2015, y participe encore cette année. Ces dernières années, le Colisée à Rome s’est également transformé en théâtre de cet événement à la mémoire des chrétiens persécutés.

D’autres temps forts de cette initiative ont lieu le 25 novembre. En Grande-Bretagne est présenté ce jour-là un rapport sur les chrétiens emprisonnés injustement en raison de leur foi.

Aux Philippines, la Red Week 2020 est entièrement placée sous le signe de la pandémie de la Covid-19 pour attirer l’attention sur tous les religieux et religieuses qui se tiennent en première ligne aux côtés des malades et prennent de grands risques en assurant ce service. C’est pourquoi les hôpitaux ont également été invités à participer cette année à l’action, en sus des églises et des établissements scolaires.

Lors de la Nuit des Témoins du 7 décembre 2018, la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles était illuminée en rouge à l’occasion de la publication du Rapport pour la Liberté Religieuse de l’AED. En raison des mesures liées au Covid-19, le lancement du nouveau Rapport biennal sur la Liberté Religieuse a été reporté au 21 avril 2021. Il n’est pas évident d’organiser cet automne une réunion à ce sujet. Dès lors, le secrétariat d’Aide à l’Église en Détresse BE-LUX à Abdij van Park 5 à Louvain est illuminé en rouge du 21 au 29 novembre 2020, en signe de solidarité avec ceux qui sont menacés ou persécutés à cause de leur foi.

Si vous souhaitez, avec nous, attirer l’attention sur les chrétiens persécutés, faites-le nous savoir. Nous vous enverrons volontiers un complément d’information. Demandez gratuitement la carte de prière pour les chrétiens persécutés dans notre boutique en ligne, via 016/39 50 50 ou info@egliseendetresse.be.

 

Faire un don

Name(Nécessaire)
(Nécessaire)
Vous serez redirigé vers une page de paiement sécurisée pour finaliser votre paiement.
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Inscrivez-moi à la newsletter numérique

Ces coordonnées sont nécessaires pour une bonne gestion des données. Notre politique de confidentialité