La Bible pour les Enfants, un best-seller mondial de l’Aide à l’Eglise en Détresse, célèbre son 40e anniversaire.

FacebookTwitterGoogle+

23/01/2019 Leuven – La fondation pontificale Aide à l’Église en Détresse célèbre cette année le quarantième anniversaire de la diffusion de sa Bible pour les enfants « Dieu parle à ses enfants ». Depuis sa parution, plus de 51 millions d’exemplaires ont été distribués dans 189 langues sur tous les continents.

À l’occasion de cet anniversaire, Thomas Heine-Geldern, président exécutif de la fondation, a déclaré : « À l’échelle humaine, il est impossible de saisir le nombre d’enfants, mais aussi d’adultes à qui la Bible pour les enfants a tracé le chemin vers Dieu ». Dans de nombreuses familles des régions pauvres du monde, la Bible pour les enfants est souvent le seul livre qu’elles possèdent.

La Bible pour les enfants comble la soif de trouver Dieu

« Les lettres reçues au cours des quarante dernières années, dans lesquelles des enfants, des familles, des évêques et des prêtres nous remercient pour la Bible pour les enfants, témoignent de la profonde soif de trouver Dieu que ce livre continue de combler », explique Thomas Heine-Geldern. « Dieu parle à ses enfants » est divisé en 99 courts chapitres rédigés dans un langage adapté aux enfants et contient les principaux textes de l’Ancien et du Nouveau testament. Dans la version actuelle de la Bible pour les enfants, le texte provient de la théologienne allemande Eleonore Beck (1926-2014). La religieuse espagnole Sœur Miren-Sorne Gomez, née en 1937, a peint les illustrations multicolores qui sont également souvent utilisées dans les cours de religion et la catéchèse.

La « paternité » de la Bible pour les enfants revient au Père Werenfried van Straaten (1913-2003), le prêtre hollandais qui a fondé l’Aide à l’Église en Détresse. Les Nations Unies avaient déclaré 1979 comme « Année internationale de l’enfant ». Cette déclaration a été l’impulsion initiale donnant naissance à un rêve que le Père Werenfried caressait depuis longtemps. À l’époque, il écrivit : « Les enfants ont besoin de quelque chose comme une Bible pour les enfants pour que l’image de Jésus prenne vie dans leurs cœurs ». Et d’ajouter « Souvent, l’Église locale n’a pas les moyens de fournir une bible pour les enfants rédigée dans la langue maternelle de ses fidèles, ou est persécutée ou discriminée et n’est pas autorisée à publier de tels écrits. Beaucoup d’enfants sont tellement pauvres qu’ils ne peuvent même pas se permettre d’acheter un livre. Nous voulons donc leur offrir une Bible pour les enfants. »

Dès le début, la demande a été importante

L’Aide à l’Église en Détresse présenta la Bible pour les enfants à l’occasion de la conférence des évêques d’Amérique latine qui s’est tenue fin janvier 1979 à Puebla, au Mexique, et à laquelle assistait également Sa Sainteté le pape Jean-Paul II lors de son tout premier voyage à l’étranger. La Bible pour les enfants y obtint un succès fulgurant : les évêques commandèrent immédiatement 1,2 million d’exemplaires en espagnol. Les missionnaires, évêques et catéchistes d’autres pays en entendirent parler et il fut nécessaire de la faire traduire en d’autres langues. Aujourd’hui, elle existe en 189 langues – allant de A de Afar, la langue parlée par environ 1,5 million de personnes dans certaines parties de l’Éthiopie, de l’Érythrée et de Djibouti, jusqu’au Z de Zoulou, une langue bantoue d’Afrique australe. De nouvelles traductions sont ajoutées périodiquement, car rien qu’en Afrique, il existe plus de 2 000 langues autonomes. Sur ce continent, la Bible pour les enfants fournit une contribution essentielle à l’alphabétisation.

Dès le début, l’Aide à l’Église en Détresse a fourni gratuitement la Bible pour les enfants dans les pays les plus démunis. En revanche, dans les pays plus aisés, son prix de vente couvre le prix coûtant. Parmi les exemplaires les plus distribués, on compte les éditions en espagnol (environ 14 millions), en portugais (10,3 millions), en anglais (2,5 millions), en français (1,2 million) et en swahili (950 000 exemplaires) parlé en Afrique de l’Est. Après l’effondrement de l’Union soviétique, une chaîne de radio chrétienne a fait connaître la Bible pour les enfants en langue russe. Suite à cela, l’Aide à l’Église en Détresse a reçu en l’espace de très peu de temps un demi-million de commandes.

Les Papes ont également beaucoup apprécié cette Bible pour les enfants. Lors d’une visite pastorale au Brésil en mai 2007, Sa Sainteté le pape émérite Benoît XVI a distribué le dix millionième exemplaire de la Bible pour les enfants (version Brésilienne).

Par Tobias Lehner

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *