Ghana : Amener le Christ dans les villages les plus reculés

15/02/2022 Leuven – Les frères franciscains capucins du Kerala, en Inde, travaillent comme missionnaires au Ghana, en Afrique de l’Ouest, depuis 2005. Ils y ont actuellement quatre communautés. La principale se trouve à Kpassa, dans le diocèse catholique de Jasikan. Cette communauté compte trois frères qui ont la charge des besoins pastoraux des habitants de Kpassa et de ses environs. Les capucins y travaillent depuis 2008. Mais en 2010, l’église Saint-Michel a été élevée au rang de paroisse et confiée à leurs soins. Kpassa se trouve à 400 kilomètres d’Accra, la capitale du Ghana.

Actuellement, la paroisse Saint-Michel compte 17 communautés extérieures à la paroisse sous la responsabilité pastorale des capucins. Le père Robinson Melkis, frère mineur capucin, curé de Saint-Michel, et deux autres frères capucins qui vivent avec lui, avaient besoin d’un véhicule tout terrain pour développer leur ministère pastoral et se rendre dans ce qu’ils appellent des « outstations » – stations extérieures à la paroisse – pour célébrer la messe et proposer des activités d’animation spirituelle.

Les stations paroissiales reculées se trouvent dans des endroits éloignés, et dans des directions différentes. Chaque station extérieure a un ou deux catéchistes. Mais les frères de Kpassa doivent se rendre dans toutes les stations pour administrer les sacrements, célébrer la messe et rendre d’autres services spirituels « nécessaires pour maintenir vivante la flamme de la foi chrétienne dans le cœur des fidèles » – comme le dit le père Robinson.

Certaines stations se trouvent à une distance de 45 kilomètres du centre de la paroisse. « Toutes les routes qui conduisent aux stations extérieures sont boueuses, et voyager par temps de pluie est extrêmement difficile, surtout en moto » explique le frère capucin.

Le problème est qu’ils n’avaient qu’une vieille camionnette de plus de 11 ans, ainsi qu’une moto, et qu’ils ne pouvaient pas se rendre en même temps dans les différentes stations extérieures pour leurs ministères pastoraux. Le père Robinson a écrit à l’Aide à l’Église en Détresse : « Dans le district de Kpassa, il y a encore beaucoup d’autres villages où le christianisme n’est pas encore arrivé. Nous demandons de l’aide pour pouvoir acheter un véhicule nous permettant d’apporter le message du Christ à davantage de personnes ».

Car en plus des visites aux 17 stations, les frères avaient un objectif clair : « Par nos œuvres d’évangélisation, nous essayons en même temps d’atteindre un village chaque année. Il y a actuellement quatre autres villages que nous avons déjà évangélisés, même si nous n’y avons pas encore officiellement inauguré de station ».

Cependant, le père Robinson rappelle l’importance de leur présence dans d’autres domaines de la société : « Bien que notre objectif principal soit de fournir un soutien spirituel à la communauté que nous servons, les frères sont également engagés dans des travaux sociaux et de développement. Notre approche consiste à sensibiliser les gens aux problèmes sociaux et à les amener à trouver des solutions à leurs propres problèmes. Les villageois sont extrêmement pauvres. Il y a deux domaines principaux sur lesquels nous nous concentrons : tenter de fournir une bonne éducation aux enfants, et alimenter les différents villages en eau potable en forant des puits ».

Et la toute nouvelle camionnette est arrivée. Les concessionnaires du monde entier seraient heureux si leurs véhicules recevaient un tel accueil. Des ballons aux couleurs vives et une communauté jeune et joyeuse ont accueilli le véhicule : « Nous nous sommes rendus dans une station éloignée appelée Abunyanya pour la messe dominicale, et nous avons béni le véhicule en présence de la communauté. Nous avons raconté le soutien que nous avions reçu de l’Aide à l’Église en Détresse et d’autres organisations. Les habitants d’Abunyanya, des autres stations et les frères capucins vous remercient de tout cœur pour votre généreuse contribution. Merci à tous vos bienfaiteurs qui ont offert l’obole de la veuve pour nous aider ».

Faire un don

Name(Nécessaire)
(Nécessaire)
Vous serez redirigé vers une page de paiement sécurisée pour finaliser votre paiement.
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Inscrivez-moi à la newsletter numérique

Ces coordonnées sont nécessaires pour une bonne gestion des données. Notre politique de confidentialité