Appelés en périphérie – l’Église en zone montagneuse

22/02/2022 Leuven – « Allez aux périphéries de la société », recommande à plusieurs reprises le pape François à l’Église. Il y a de nombreux endroits reculés où seule l’Église se tient aux côtés des gens.

Les pères de Sainte-Croix, à Mawpat, dans le nord-est de l’Inde, prennent au mot l’appel du Pape. Là-bas, l’Église est une « lueur d’espoir » pour le peuple, comme le dit le père Suresh Kagoo. La plupart des fidèles appartiennent à l’ethnie khasie. Ils vivent dans ce pays montagneux isolé, sillonné de vastes vallées et forêts. Dans le passé, les Khasis croyaient aux esprits et adoraient leurs ancêtres. Jusqu’à un passé récent, ils offraient même des sacrifices humains à « l’esprit serpent ».

Il y a un peu plus de cent ans, les premiers missionnaires catholiques sont arrivés dans la région. De nombreuses personnes ont rapidement été enthousiasmées par la Bonne Nouvelle du Christ. Il est important pour eux de vivre et d’approfondir vraiment leur foi. La paroisse a par ailleurs créé des écoles. Elle soutient les défavorisés dans leurs besoins concrets et les aide à vivre dans des conditions de vie plus dignes.

La paroisse Sainte-Croix a été fondée il y a cinq ans. Elle compte 614 familles catholiques qui aspirent à être accompagnées sur leur chemin de foi. Cependant, les deux pères qui en ont la charge vivent encore aujourd’hui dans une petite cabane en tôle dont la toiture laisse passer l’eau de pluie ou la chaleur. Il n’y a même pas assez de place pour ranger les dossiers de la paroisse.

Prier, chanter et construire : croyants dans la zone montagneuse isolée, du nord-est de l’Inde.

Le père Kagoo nous demande de l’aide : «Nous, Pères de Sainte-Croix, sommes appelés à partager le sort des désespérés et à être pour eux un signe d’espérance. Un minimum d’équipement est nécessaire pour que la paroisse puisse fonctionner efficacement. Nous espérons que de nombreuses gouttes d’eau formeront ensemble un océan et que les efforts cumulés apporteront de nombreuses bénédictions aux habitants de cette région reculée ». Nous aimerions aider la paroisse, à hauteur de 19 200 euros, à construire un presbytère un peu plus grand dans lequel il y aurait aussi la place nécessaire pour un bureau, mais aussi pour discuter et recevoir des invités. Qui voudra bien ajouter sa « petite goutte d’eau » ?

 

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’Aide à l’Église en Détresse.
Communication sur votre virement : 317-01-19 Inde

 

 

Faire un don

Name(Nécessaire)
(Nécessaire)
Vous serez redirigé vers une page de paiement sécurisée pour finaliser votre paiement.
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Inscrivez-moi à la newsletter numérique

Ces coordonnées sont nécessaires pour une bonne gestion des données. Notre politique de confidentialité