Nouvelle-Guinée Histoire de réussite : Les 26 prêtres du diocèse de Wabag vous remercient pour les honoraires de messe

FacebookTwitterGoogle+

07/02/2018 Louvain – Les 26 prêtres du diocèse de Wabag remercient nos bienfaiteurs pour leurs 2.025 intentions de messe. Mgr. Arnold Orowae nous avait demandé de l’aide parce que le diocèse est pauvre et que les prêtres doivent contribuer à leur propre subsistance par des travaux agricoles en plus s’accomplir leur service sacerdotal. Ils s’occupent d’énormes paroisses avec de nombreuses chapelles dans des régions montagneuses difficiles à atteindre. Les longues routes qu’ils doivent emprunter sont souvent à peine praticables. Néanmoins, ils s’occupent inlassablement des 75.000 fidèles du diocèse, ils rendent visite aux malades, conseillent et accompagnent les familles, vont dans les chapelles pour donner les sacrements, se chargent de l’instruction religieuse et célèbrent la messe dans les écoles. Ils organisent aussi des retraites pour les enfants, les adolescents et les servants d’autel, ainsi que pour les catéchistes. Depuis l’année de la Miséricorde, le nombre de ceux qui veulent recevoir le sacrement de réconciliation a également augmenté. Ainsi, les prêtres passent aussi beaucoup de temps à écouter en confession. L’adoration eucharistique est également plus fréquentée à de nombreux endroits. Les fêtes religieuses sont célébrées de façon joyeuse. Ainsi, la fête patronale de chaque paroisse est préparée par une neuvaine. En octobre, mois du rosaire, il y a des processions dans tous les villages où il y a une chapelle. Les prêtres sont donc sans cesse sur les routes.

Les intentions de messe de nos bienfaiteurs sont d’une grande aide. Bien qu’une messe ne puisse pas être « payée », il y a dans l’Église une longue tradition consistant à faire un don aux prêtres pour la célébration de la messe à une intention particulière, par exemple pour un défunt. Ce don n’est pas une « rémunération » mais un signe d’amour et de gratitude de la part des fidèles. Mgr. Orowae nous écrit : « Tous mes prêtres sont heureux des intentions de messe qu’ils ont reçues et célèbrent la messe avec joie aux intentions de ceux qui les ont donnés ».  Non seulement les honoraires de messe profitent au prêtre lui-même en lui fournissant des moyens de subsistance, mais ils l’aident également à répondre à certains des besoins de sa paroisse. Par exemple, cet argent lui permet d’acheter des hosties et du vin de messe, ou de s’assurer que les chapelles des villages éloignés soient dignement équipées ou en bon état.

Merci à tous ceux qui  ont contribué d’une façon ou d’une autre ! «Que Dieu vous le rende».

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’Aide à l’Église en Détresse. Communication sur votre virement : 512-04-masses Nouvelle-Guinée

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation