Pèlerinage Irlande 2019: À la rencontre de Marie

FacebookTwitter

03/09/2019 Leuven – C’est avec grand plaisir que nous – participants et collaborateurs de l’Aide à l’Église en Détresse – nous remémorons le pèlerinage de quatre jours en Irlande du 13 au 16 août 2019. Nous avons beaucoup apprécié la route faite ensemble et les prières en commun lors de ce voyage unique à travers de lieux particuliers dans l’histoire de la foi catholique en Irlande. Dans le silence, dans la prière et dans un paysage magnifique, nous avons pu découvrir comment cette foi a traversé les âges jusqu’à ce jour.

Après un vol de Bruxelles à Dublin, le pèlerinage a commencé par une visite aux ruines du site impressionnant de Clonmacnoise (terme irlandais pour « la prairie des fils de Nóis »), une abbaye du 6e siècle située au cœur de l’Irlande. On y a célébré l’Eucharistie devant l’autel papal où le pape Jean-Paul II a célébré la Sainte Messe au cours de sa visite en Irlande en 1979. Étant donné que l’école abbatiale était accessible depuis toutes les provinces du pays, elle a attiré des érudits du monde entier pendant l’âge des ténèbres et l’Évangile était propagé d’ici dans toute l’Europe par des moines irlandais.

 

 

À Kylemore Abbey, abbaye et maison des soeurs bénédictines, nous avons pu écouter Mother Maire. Elle nous a parlé de leur mode de vie, d’abord à Ypres où le monastère a été fondé, des circonstances de leur retour en Irlande et de la façon dont elles tentent de préserver leur vie religieuse sur ce site touristique, où la construction de leur nouveau monastère débutera en octobre 2019.

 

 

 

Ballintubber Abbey à Claremorris est appelée “l’abbaye qui jamais ne mourut” parce que l’Eucharistie y est célébrée chaque jour depuis sa naissance en 1216. Elle a été établie à côté du puits où Saint Patrick, le principal saint patron de l’Irlande, baptisait les convertis 800 ans auparavant. L’abbaye est le point de départ du pèlerinage au Mont Saint Patrick. Nous avons parcouru les ruines du monastère et le chemin de croix dans le jardin où chaque année la Passion est jouée pendant la Semaine Sainte. Nous avons admiré le chemin de croix contemporain de l’artiste Imogen Stuart dans l’église magnifiquement restaurée avec ses magnifiques vitraux et l’autel antique. Nous avons prié ensemble sur le chemin de croix et nous y avons célébré l’Eucharistie.

 

 

Pour la fête de l’Assomption de Marie nous étions avec plus de 3.500 fidèles présents dans la basilique de Knock, le plus grand lieu de pèlerinage en Irlande. La Sainte-Vierge est apparue ici il y a 140 ans, le 21 août 1879, à 15 habitants du village, sur la façade de l’église paroissiale. Nous avons passé la journée dans le lieu de pèlerinage et nous y avons célébré l’Eucharistie.

 

 

 

 

 

Après l’Eucharistie dans le “God’s cottage” à Glendalough, nous avons marché dans les ruines de la première vie monastique en Irlande, sur les traces de Saint Kevin. Avec les vestiges de ses plusieurs églises, le monastère et l’ermitage, ce site figure aujourd’hui parmi les principaux lieux de pèlerinage en Irlande.

 

 

 

 

 

 

Au Cenacolo, un refuge pour des toxicomanes, nous avons été touchés par les témoignages de Davide et d’autres intervenants. En vivant, travaillant et priant ensemble, ils essaient de mettre fin à leur intoxication.

L’Aide à l’Église en Détresse soutient des projets similaires avec entre autres l’aide des Fazendas da Esperança (Fermes de l’Espoir) au Brésil, ainsi que la construction de monastères, d’églises, de chapelles et de nombreux sites de pèlerinage dans le monde entier afin d’offrir aux religieux et aux croyants locaux un lieu de silence et de prière. C’est pourquoi le pèlerinage annuel de l’Aide à l’Église en Détresse attire toujours l’attention sur la prière et sur la célébration de l’Eucharistie. C’est l’un des piliers (information-prière-action) de l’organisation catholique de bienfaisance. Elle soutient beaucoup de religieuses dans leur subsistance afin qu’elles puissent se consacrer à leur vie de prière, et autant de prêtres qui peuvent célébrer la Sainte Messe partout dans le monde par le biais d’intentions de messe.

La 15 août nous avons prié dans l’Eucharistie pour les intentions des bienfaiteurs qui étaient empêchés de prendre part au pèlerinage. Ils ont reçu une médaille de Notre-Dame bénite à Knock et ont été emmenés dans nos pensées et nos intentions lors du pèlerinage. Les participants ont été appelés à être ambassadeur pour l’Aide à l’Église en Détresse, en parlant de cette expérience particulière et ainsi mieux faire connaître la mission de l’Aide à l’Église en Détresse et le soutien que nous apportons à l’Église mondiale. L’équipe de l’Aide à l’Église en Détresse se réjouit de vous rencontrer au prochain pèlerinage.

Puisse le chemin venir vers vous
Puisse le vent vous être toujours favorable
Puisse le soleil vous réchauffer le visage
et la pluie tomber doucement sur vos champs
Puisse Dieu,
jusqu’à notre prochaine rencontre,
vous garder toujours dans la paume de Sa main.

Une prière de grâce irlandaise

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *