Le Nouveau Testament en langue sango

20/06/2018 Louvain – La République centrafricaine est en crise depuis de longues années, soumise à un flot incessant de groupes armés qui ont porté divers noms, mais dont les méfaits restent les mêmes : pillages, incendies, enlèvements, viols et meurtres. Après une guerre civile sanglante, de grandes portions du pays restent sous le contrôle de rebelles.

La seule aide vient de l’Église. L’Église prend soin des orphelins et des pauvres, administre les écoles et les hôpitaux et procure un abri aux réfugiés. Des prêtres et des religieux risquent leur vie pour protéger les femmes et les enfants sans défense contre des assassins armés.

Pour réunifier le pays, il ne s’agit pas seulement de reconstruire les maisons. Il faut avant tout renforcer et restaurer le cœur et la conscience des gens. Pour qu’un avenir prometteur s’ouvre au pays, il faut qu’une page soit tournée, par le pardon et la réconciliation.

Il faut aussi une meilleure compréhension de la Bonne Nouvelle du Christ parmi les croyants. S’il est vrai que deux tiers de la population sont chrétiens, la croyance dans la sorcellerie reste profondément ancrée et les superstitions sont largement répandues.

L’archevêque de Bangui, le Cardinal Nzapalainga, estime qu’il est essentiel de pouvoir lire soi-même la Sainte Écriture. Mais les bibles en sango, la langue nationale, sont en rupture de stock et doivent être réimprimées. Pour le cardinal, ceci est un projet prioritaire.

Mgr Bert Vanbuel, un évêque belge qui demande une attention particulière pour ce pays de la part d’Aide à l’Église en Détresse, vous convie vivement à soutenir ce projet.

Aide à l’Église en Détresse veut y apporter son soutien en versant 37 140 euros pour l’impression de 30 000 exemplaires du Nouveau Testament. Y ajouterez-vous quelques exemplaires par votre don ?

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’Aide à l’Église en Détresse.

Communication sur votre virement: 142-08-89 République centrafricaine

Faire un don

Inscrivez-moi à la newsletter numérique

Ces coordonnées sont nécessaires pour une bonne gestion des données. Notre politique de confidentialité