Mozambique: Évangélisation par les radios du diocèse de Pemba en temps de crise

29/03/2021 Leuven – L’évêque de Pemba au Mozambique, Dom Luis Fernando Lisboa, a demandé à Aide à l’Église en Détresse de l’aide pour les radios de son diocèse. « Je soutiens le projet radiophonique ‘Évangélisation en temps de crise’ afin de donner à plus de gens l’accès aux programmes d’évangélisation proposés par Radio Sans Frontières et Radio San Francisco du diocèse de Pemba. Ils jouent un rôle très important sur le plan de l’information et de l’évangélisation, en particulier dans cette période de crise et de conflit à Cabo Delgado. Il est donc de la plus haute importance, pour ne pas dire urgent, qu’un plus grand nombre de gens aient accès aux programmes, étant donné que les réunions sont limitées aussi bien par la guerre que par la pandémie de Covid-19 ».

L’éducation et la communication sont essentiels pour la préservation de la foi dans la vie quotidienne. La radio est un canal qui permet d’atteindre de nombreuses familles. La foi leur apporte de l’espoir tandis qu’elles attendent des temps meilleurs. Aide à l’Église en Détresse a décidé de soutenir l’apostolat médiatique du diocèse de Pemba avec une aide de 22.000 euros. Aidons nos frères et soeurs au Mozambique par nos prières et notre générosité.

Un missionnaire salésien prie avec des familles réfugiées dans sa paroisse à Cabo Delgado, dans le nord du Mozambique.

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’Aide à l’Église en Détresse.
Communication sur votre virement: 139-08-69 Mozambique

 

Dans un récent entretien avec l’AED, Mgr Luiz Fernando Lisboa a souligné que le peuple du Mozambique – musulmans et chrétiens – vit « une expérience de la croix » depuis les trois dernières années, en raison de l’avancée du terrorisme djihadiste, qui a plongé en particulier la province du nord de Cabo Delgado dans une profonde crise humanitaire causant plus de 670 000 personnes déplacées et plus de 2000 morts.

L’AED a accordé une première aide d’urgence de 160 000 euros pour soutenir l’Église locale, qui offre une structure et de l’espérance aux populations déplacées. Aussi, à travers d’autres projets tels que la formation et l’aide à l’existence des ordres monastiques, les prêtres et les religieux peuvent soulager la détresse matérielle et psychologique de ces gens traumatisés et déracinés.

La vidéo ci-dessous donne la parole à la religieuse lusophone Nubia Zapata des carmélites thérésiennes de Saint-Joseph, qui est aux côtés des personnes déplacées dans un camp de réfugiés ayant fui les milices islamiques au Mozambique:

Cette vidéo s’inscrit dans le cadre de la campagne internationale de carême 2021 de l’AED sur l’extrémisme religieux en Afrique, dont l’Église est victime, mais avant tout une force importante de soutien, de réconciliation et de guérison pour tous ceux qui souffrent de la violence. Cette action porte le titre « Aidez-nous à guérir les blessures de l’extrémisme religieux en Afrique ».

 

Faire un don

Name(Nécessaire)
(Nécessaire)
Vous serez redirigé vers une page de paiement sécurisée pour finaliser votre paiement.
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Inscrivez-moi à la newsletter numérique

Ces coordonnées sont nécessaires pour une bonne gestion des données. Notre politique de confidentialité