Des cours pour des jeunes vulnérables en Colombie

27/08/2019 Leuven – Depuis 20 ans, les dominicaines de Docordò tentent d’affermir les jeunes à travers des formations et un accompagnement intensif, afin qu’ils ne tombent pas dans les griffes de bandes armées encore très actives dans la région. En effet, une mauvaise éducation, des conditions de vie précaires et une désorientation générale conduisent les jeunes à être facilement manipulés. Ils mettent ainsi en danger leur propre vie, celle des membres de leur famille et de leurs prochains, perdant leur intégrité morale et empêchant la paix et la sécurité d’entrer enfin chez eux.

Les cours des sœurs sont conçus pour faire progresser les jeunes intellectuellement et spirituellement afin qu’ils deviennent de fortes personnalités qui prennent leur vie en main, développent la confiance en soi et aient de fortes valeurs morales et éthiques. Ils doivent défendre le Royaume de Dieu et approfondir leur foi s’ils ne veulent pas détruire leur vie et celle de leurs prochains. Dans l’ensemble, une bonne pastorale est importante parce que les pratiques superstitieuses et chamaniques sont répandues dans la population, qui est à 40% d’origine autochtone et à 60% composée de descendants d’esclaves africains.

Cette année encore, nous tenons à soutenir le bon travail des dominicaines dans leur maison de formation de Docordò. Les personnes qui participent aux cours sont issues de milieux défavorisés. Elles ne peuvent donc pas payer leur participation aux cours et doivent également être nourries gratuitement par les sœurs. Nous voulons les aider à hauteur de 6.700 euros.

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’Aide à l’Église en Détresse.
Communication sur votre virement: 214-05-49 Colombie

Faire un don

Inscrivez-moi à la newsletter numérique

Ces coordonnées sont nécessaires pour une bonne gestion des données. Notre politique de confidentialité