Bénin: Construction d’une chapelle dans un village dont la communauté est en pleine expansion

02/07/2019 Leuven – La paroisse de la Sainte Trinité, à Guilmaro, se situe dans le nord-ouest du Bénin. Comme presque toutes les paroisses en Afrique, elle s’étend sur une vaste zone recouvrant de nombreux villages. Beaucoup de gens doivent parcourir un long chemin pour assister à la messe.

Le village de Damouti est la plus grande localité de la paroisse. Il dispose d’une modeste chapelle de terre – on devrait plutôt parler d’une hutte – où les fidèles se rassemblent pour prier. Le prêtre vient régulièrement y célébrer la messe, et des prières en l’honneur de Marie, la prière du chapelet et la catéchèse y ont également lieu.

Ce petit bâtiment en terre est beaucoup trop exigu pour accueillir les fidèles. Pendant la messe, plus de la moitié des fidèles restent dehors. Pendant la saison sèche, ils sont exposés à la chaleur et à un soleil brûlant, et pendant la saison des pluies, ils ne sont pas protégés des fortes pluies. Par ailleurs, il est difficile de suivre la messe quand on se trouve à l’extérieur.

Or, le nombre de fidèles augmente. Chaque année, il y a de nombreux baptêmes. 60 pourcents des habitants de la paroisse sont adeptes de religions africaines traditionnelles. Parmi eux, beaucoup sont ouverts à la Bonne Nouvelle du Christ.

Les fidèles voudraient une plus grande chapelle. Étant donné qu’ils n’ont pas les moyens de rassembler par eux-mêmes les fonds nécessaires, le père Noël Kolida s’est adressé à l’AED avec confiance. Nous aimerions soutenir la construction de l’église à hauteur de 15.000 euros. Qui veut participer ?

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’Aide à l’Église en Détresse.
Communication sur votre virement: 117-01-19 Bénin

Faire un don

Inscrivez-moi à la newsletter numérique

Ces coordonnées sont nécessaires pour une bonne gestion des données. Notre politique de confidentialité