Bénin: Un centre d’évangélisation pour les jeunes

17/09/2019 Leuven – Alors que le nord du Bénin est majoritairement musulman et que les chrétiens n’y représentent qu’une petite minorité, la population du sud de ce pays d’Afrique de l’ouest compte principalement des chrétiens et des adeptes de religions africaines traditionnelles. Beaucoup d’entre eux pratiquent le vaudou. La superstition est répandue, même parmi les chrétiens. Il est donc important qu’ils approfondissent constamment leur foi. C’est pourquoi l’éducation est la priorité de l’Église locale. Une école d’évangélisation pour les jeunes âgés de 18 à 30 ans a ainsi été créée en 2014 dans la ville de Cotonou, qui est le centre économique et le siège du gouvernement du pays et se situe dans l’extrême sud, sur la côte atlantique. Le projet, appelé « Jeunesse Bonheur » est financé par l’AED. Il est issu du projet « Jeunesse Lumière », fondé en France par le célèbre père Daniel Ange.

Pendant un an, les participants vivent leur foi ensemble, ils apprennent à mieux la connaître et à la transmettre – et tout cela dans la joie. À cette occasion, les jeunes vont, entre autres, dans les écoles et les familles, rendent visite aux prisonniers et aux personnes âgées et partagent avec eux leur expérience de foi.

Avec une telle « école » d’évangélisation, l’Église du Bénin est une pionnière en Afrique. Depuis 2014, les adolescents et les jeunes adultes ont la possibilité de participer au programme dans ce pays d’Afrique de l’ouest. Certains fruits sont tangibles et visibles pour l’Église locale : parmi les jeunes qui ont participé au programme pendant ses quatre premières années d’existence, douze sont entrés au séminaire et cinq dans un ordre religieux. Certains ont fondé une famille chrétienne, et d’autres ont travaillé dans le domaine ecclésial.

Cependant, cette école d’évangélisation a été lancée dans des conditions précaires. Cela n’enlève rien à l’enthousiasme des participants, mais à long terme, des locaux appropriés seront nécessaires, y compris pour pouvoir accueillir plus de participants. Il faut en effet s’attendre à ce qu’à l’avenir, des jeunes d’autres pays africains participent également au programme. Le bâtiment sera construit en plusieurs phases. La première partie, qui est en cours de construction, est la résidence des jeunes hommes. L’AED a promis 50.000 euros pour soutenir les travaux.

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’Aide à l’Église en Détresse.
Communication sur votre virement: 117-00-49 Bénin

Faire un don

Inscrivez-moi à la newsletter numérique

Ces coordonnées sont nécessaires pour une bonne gestion des données. Notre politique de confidentialité