Syrie : Plus d’un million d’enfants signent un appel à la paix

FacebookTwitterGoogle+

acn-20161005-46816Damas/Königstein, le 6 octobre 2016  – Sous la devise « Paix pour les enfants », les élèves de plus de 2000 établissements scolaires de toute la Syrie dessinent et écrivent ces derniers jours des messages adressés aux responsables politiques de l’Union européenne et des Nations unies. En outre, plus d’un million d’enfants ont signé une pétition. Cet appel à la paix constitue une action commune de chrétiens catholiques et orthodoxes en Syrie, à laquelle sont également conviés les membres de toutes les autres communautés religieuses.

À Damas, Homs, Yabroud, Alep, Marmarita et Tartous, les enfants de toutes les communautés religieuses célébreront le 6 octobre comme une journée d’action commune pour la paix. Ils y exprimeront leur désir de paix à travers des chants, des danses, des pièces de théâtre, des prières et d’autres activités. À Alep, certains des enfants parleront de leur sort personnel. Sœur Annie Demerjian, l’une des organisatrices locales, déclare : « Lorsqu’un enfant raconte par exemple qu’il a perdu son père, nous prierons ensuite pour tous les enfants de Syrie qui ont perdu leurs parents, frères ou sœurs. » Le 7 octobre, une cérémonie centrale se déroulera à Damas, à laquelle assisteront également des groupes composés respectivement de 50 à 75 enfants, venus des plus grandes agglomérations du pays.

acn-20161005-46793Les enfants des établissements scolaires syriens – et, parmi eux, également de nombreux musulmans – rédigent aussi leurs messages à la communauté mondiale sur des ballons de baudruche blancs. Ils écrivent par exemple: « Nous voulons la paix ! », « Donnez-nous notre enfance ! », « Nous ne voulons plus de la guerre ! » et « Nous voulons aller à l’école ! »

La guerre en Syrie a coûté la vie à des milliers d’enfants. Selon les informations fournies par Oxford Research Group, rien que les deux premières années de guerre ont fait plus de 11 500 victimes parmi les enfants. La moitié des 11,4 millions de Syriens déplacés dans le pays même ou réfugiés dans d’autres pays sont mineurs. Plus de 2,1 millions d’enfants en Syrie ne peuvent pas fréquenter d’école à cause de la guerre. Beaucoup d’entre eux sont sévèrement traumatisés. Souvent, les enfants ne sont pas seulement victimes des actes de guerre en soi, mais aussi d’enlèvements, de torture et d’exploitation sexuelle.

acn-20161004-46764L’action des enfants en faveur de la paix repose sur une suggestion de la fondation pontificale l’Aide à l’Église en Détresse. Depuis le début du conflit en mars 2011, l’œuvre internationale de bienfaisance catholique « Aide à l’Église en Détresse » s’engage en faveur des victimes de la guerre et fournit une aide financière bénéficiant surtout aux familles qui ont perdu leur maison, ont dû fuir ou ont été déplacées. Cette aide finance principalement des projets dont l’objectif est d’assurer la survie immédiate des personnes en détresse, et en particulier des enfants et des bébés. Le soutien financier est majoritairement utilisé pour procurer des logements destinés aux familles généralement nombreuses, pour assurer l’approvisionnement en denrées alimentaires de base et médicaments vitaux, en lait pour bébés et en couches-culottes, vêtements d’hiver chauds ainsi qu’en mazout et en électricité. Par ailleurs, le soutien permet aussi aux enfants d’aller à l’école. Par l’intermédiaire des évêques chrétiens et des structures ecclésiastiques sur place, l’aide parvient immédiatement aux familles en détresse, indépendamment de leur religion. Au cours des cinq dernières années, environ 13 millions d’euros d’aide d’urgence ont été accordés.

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation