Syrie: L’Église rend possible une nouvelle vie à Alep

FacebookTwitterGoogle+
Mgr. Jeanbart

Mgr. Jeanbart

Königstein/Alep (Oct. 26, 2015) — Abboud Banna est l’un des malchanceux de cette ville. La maison de ce catholique melkite de 74 ans a été gravement endommagée lors d’une récente attaque à la bombe commise contre le quartier chrétien de la plus grande ville de Syrie. Avec sa femme Zakieh-Asmar (75 ans), qui souffre de la maladie d’Alzheimer, sa fille unique Dalal et sa petite-fille Lina, M. Banna vit désormais dans une seule pièce, dans l’attente de jours meilleurs. Une blessure à la main l’empêche de faire quelque travail que ce soit.

Un avenir dans leur propre pays

Abboud Banna et sa famille

Abboud Banna et sa famille

Pourtant, l’Église locale lui redonne de l’espérance. Sous l’égide du programme « Construire pour rester », une initiative ambitieuse lancée par Mgr. Jean-Clément Jeanbart, Archevêque métropolitain d’Alep, le travail de réparation de la maison de la famille Banna avance régulièrement. « Construire pour rester » assure une formation et un financement aux chrétiens dont les moyens de survie ont été détruits après déjà quatre ans de guerre civile dans le pays. La maçonnerie ainsi que des techniques de construction plus avancées sont largement au programme.
Pour aider la famille Banna à s’en sortir d’un mois à l’autre, l’Église locale lui accorde également une modeste allocation.
Tel est l’engagement pris par l’indomptable prélat, qui est déterminé à veiller à ce que les chrétiens aient un avenir dans leur propre pays, même s’ils doivent faire face à une très longue attente.
M. Banna est encore secoué par le « grand choc » causé par le lâcher de missiles sur sa maison et celle de sa fille. Ça l’a poussé à une course folle pour trouver un abri approprié pour Mme Banna. Il attribue à sa foi le fait d’avoir survécu à « cette étape cruelle » de sa vie, proclamant qu’il « a toujours été convaincu que Dieu ne l’abandonnerait pas, et adoucirait sa souffrance, sa fatigue et son anxiété. »

Une famille face aux pénuries récurrentes « d’eau et d’électricité »

Il est profondément reconnaissant à l’Église locale, qui a répondu si généreusement – en laissant sa famille habiter dans la pièce en question sans payer de loyer, et en s’assurant qu’ils aient assez à manger et qu’ils reçoivent des soins médicaux. Malgré cela, la famille doit faire face aux pénuries récurrentes « d’eau et d’électricité », a déclaré M. Banna, qui « continue de souffrir de la phobie des missiles ».
Il prie aujourd’hui pour « l’amélioration de la sécurité » à Alep, et se languit du jour où il pourra « revenir chez lui et trouver un emploi pour garantir à sa famille un avenir meilleur – avec l’aide de Dieu et de l’Église. » Pendant ce temps, l’initiative audacieuse « Construire pour rester » de Mgr. Jeanbart maintient la famille de Monsieur Banna à flot.
L’Aide à l’Église en Détresse, grâce à la générosité de ses donateurs, a aidé Mgr. Jeanbart, archevêque d’Alep, à lancer le programme « Construire pour rester » grâce à une subvention de 254.000 Euro.

 

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation