Syrie : Journée mondiale de prière pour les enfants

FacebookTwitterGoogle+

Dans plusieurs villes syriennes, les enfants chrétiens de toutes confessions vont s’unir ce jour-là pour une journée de prière pour la paix. 

Enfants syriens œuvrent pour la paix

Enfants syriens œuvrent
pour la paix

Königstein 23.05.2016 – En Syrie, l’Église catholique et l’Église orthodoxe vont célébrer la « Journée internationale de l’enfant », le 1er juin, comme une journée de prière commune pour la paix. Cette opération vient de l’initiative de l’Œuvre internationale catholique de bienfaisance « Aide à l’Église en Détresse [Aid to the Church in Need] », qui s’était déjà rendue en avril dernier en Syrie avec une délégation orthodoxe et catholique de représentants de toutes les Église pour parler d’initiatives communes de paix et de reconstruction en Syrie. Cette opération de prière des enfants est l’un des premiers fruits de ces entretiens.

Des enfants se rassembleront pour pour prier ensemble

À l’occasion de la « journée internationale de l’enfant », des centaines d’enfants chrétiens de différentes confessions se rassembleront à Damas, Alep, Homs, Tartous et Marmarita pour des processions de la paix, ainsi que pour un riche programme.

L’enfant Jésus de Prague

Fille portant la photo de l'Enfant Jésus de Prague

Fille portant la photo
de l’Enfant Jésus
de Prague

Les patriarches catholiques et orthodoxes du pays ont signé un message commun dans lequel ils invitent les chrétiens du monde entier à se joindre à cette prière de paix. Ils ont choisi comme « patron » de l’opération l’enfant Jésus, représenté comme un roi qui tient le globe terrestre dans sa main gauche et qui bénit la terre entière de sa main droite. Cette représentation est connue dans l’Église catholique comme « l’enfant Jésus de Prague », tandis que l’Église orthodoxe connaît une représentation identique sur une icône de la « Mère de Dieu, rose immarcescible » très populaire en Syrie, dans laquelle la Vierge tient dans ses bras l’enfant Jésus, représenté comme un roi. Lors des processions, les enfants auront avec eux des images et des statues de l’enfant Jésus.

Prince de la paix et Conseiller admirable

Les Patriarches écrivent dans leur message : « Dans notre patrie, la Syrie, les enfants sont les petits frères et petites sœurs de l’enfant Jésus souffrant. » Cela fait plus de cinq ans qu’ils sont blessés, traumatisés, voire tués par une guerre cruelle. Beaucoup ont perdu leurs parents et tout ce qui leur était cher. D’innombrables enfants sont nés pendant la guerre et n’ont jamais connu la paix. Leurs larmes et leurs souffrances crient vers le ciel.

Icône de Notre-Dame à la Rose

Icône de Notre-Dame à la Rose

(…) L’enfant sans défense, à l’image duquel Dieu a voulu se faire Homme, est en même temps le maître de l’Histoire. Le prophète Isaïe a annoncé cet enfant comme « Prince de la paix » et « Conseiller admirable ». C’est pourquoi l’enfant Jésus est souvent représenté non pas simplement comme un enfant nu dans la crèche, mais aussi comme un roi qui tient le globe terrestre dans sa main gauche et qui bénit la terre entière de sa main droite. L’enfant Jésus est venu apporter la paix. »

Leur message conjoint débouche sur cet appel : « Lui, le Christ, roi de l’univers, doux enfant dans les bras de sa mère, qui tient le monde dans sa main, nous lui demandons de bénir les enfants de Syrie. Lui qui est le seul à pouvoir nous apporter la paix, nous l’implorons : « Protège et sauve les enfants de ce pays ! Exauce maintenant nos prières ! Ne tarde pas plus longtemps à offrir la paix à notre pays ! Regarde les larmes des enfants, sèche celles de leurs mères, fais enfin cesser les cris de douleur. »

« L’Aide à l’Église en Détresse » participe à cette campagne de prière et invite le monde entier à se joindre à cette opération. Le 1er juin doit être le point de départ d’opérations de prière permanentes pour la paix. « Nous espérons que cette opération ne s’arrêtera pas, afin que brille la lumière de la paix », disent les évêques syriens à « l’Aide à l’Église en Détresse ». Ce sont surtout les enfants des écoles et paroisses du monde entier qui sont censés participer à cette initiative de prière pour les enfants de leur âge en Syrie.

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation