Soudan du Sud: Les problèmes rencontrés par les gens nécessitent une aide immédiate.

FacebookTwitterGoogle+

Louvain 28/08/2017: Je m’appelle Barani Eduardo Hiiboro Kussala du diocèse catholique de Tombura-Yambio (Soudan du Sud), et en même temps, je suis le président de la Conférence épiscopale du Soudan, pour le Soudan et le Soudan du Sud. Nous avons encore une seule conférence pour les deux pays. Cela a été le cas depuis que le Soudan du Sud est devenu indépendant.
Nous trouvons sans doute important de rester ensemble en tant qu’´Église pour le Soudan et le Soudan du Sud, et après tout, au Soudan, car la majorité de sa population est musulmane, a également connu un gouvernement très dur, entre – temps la présence de l’Église a été difficile.  Nous devons rester ensemble pour nous renforcer. Nous formons une seule conférence pour les deux pays.
Maintenant, alors que le conflit et les problèmes dans le pays continuent à se faire sentir et que de nombreuses personnes sont désespérées, beaucoup de gens semblent perdre espoir, sont confus et la souffrance est trop grande.

Au sein de l’Église, nous continuons à donner l’espoir aux gens, à réfléchir et à regarder au-delà des souffrances réelles qu’ils traversent, et nous le faisons par plaidoyer et c’est la raison pour laquelle je suis ici en Belgique, au cœur de L’Europe, où se trouve le siège social de l’Union européenne, afin de demander de continuer à soutenir le Soudan du Sud, de faire en sorte que le Soudan du Sud soit pacifique, d’arrêter la guerre, d’arrêter le conflit et de faire pression sur le gouvernement du Soudan du Sud d’accepter le processus de paix, d’accepter le dialogue, d’accepter la réconciliation, d’utiliser tous les moyens, toutes les possibilités qui peuvent influencer le gouvernement du Soudan du Sud pour qu’ils se rendent compte que sauver des vies, protéger des vies, protéger les gens et construire la paix est essentiel. Je sais que l’Union européenne a le pouvoir, l’influence, les moyens auxquels je fais appel. En outre, la souffrance est trop grande.

Les problèmes rencontrés par les gens nécessitent une aide immédiate. Il y a encore de la famine, il manque de services locaux de base et le soutien est absolument nécessaire pour sauver la vie des gens, les gens peuvent trouver le sens de l’espoir.

Je voudrais également dire que dans la mesure où le conflit a dominé, la guerre est la seule façon de contrôler le pays. Je pense que nous devons aussi rendre la vie attrayante en fournissant aux jeunes des programmes de moyens de subsistance pour détourner leur pensée de prendre des armes afin de pouvoir s’enrôler, et même peut-être de fuir l’Afrique et venir en Europe.

La seule façon de le faire est de fournir aux jeunes des programmes de moyens de subsistance, en mettant en place des formations, des écoles techniques et des programmes agricoles de base pour la sécurité alimentaire; en conséquence, les jeunes resteront ici pour développer leur pays, se développer et mettre fin à cette immigration et tous les risques qui lui sont associés.

J’aimerais faire un appel à tous les amis et bienfaiteurs, en vous remerciant de ce que vous nous avez fait en ces temps difficiles et je vous demande de continuer à nous soutenir.

Nous aimerions travailler avec vous pour aider le pays à évoluer vers la paix afin que nous puissions nous développer et répondre à nos propres besoins.

Nous avons besoin de vos prières, priez pour nous. Nous ne pouvons pas y arriver seul, avec notre compréhension. Nous avons besoin du pouvoir et du contrôle et de la bénédiction de Dieu. Évidement vous souhaiterez aussi des prières, nous allons prier pour vous. Merci et que Dieu vous bénisse tous.

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation