Une voiture pour le centre de formation national pour catéchètes de Khushpur

FacebookTwitterGoogle+

Khushpur est le plus grand village catholique du Pakistan, et on l’appelle en plaisantant « le Vatican pakistanais ». Il se situe à 40 kilomètres au sud de Faisalabad, et a été fondé par des missionnaires belges en 1902. À cette époque, il n’y avait rien là-bas, ni soins médicaux ni même des routes, sans parler du courant électrique ni du téléphone. Ça grouillait de serpents. Au fil du temps, la localité avec ses quelque 8.000 catholiques et sa vie ecclésiale extraordinairement active est devenue le cœur de l’Église catholique au Pakistan. À ce jour, deux évêques, 35 prêtres, une centaine de religieuses et plusieurs frères sont issus de la communauté catholique locale. Il y a une école, une église et un couvent de dominicaines.

Le Ministre catholique des minorités Shahbaz Bhatti, assassiné le 2 mars 2011, était aussi originaire de Khushpur. Cet homme de 42 ans a été assassiné à la mitraillette par des hommes masqués alors qu’il se rendait en voiture à son travail, à cause de son engagement à l’encontre de la loi sur le blasphème. Un groupe de talibans a revendiqué l’attentat. Il a été enterré dans sa ville natale, et sa tombe est encore aujourd’hui recouverte de pétales de rose. La Conférence des évêques pakistanais a officiellement demandé au Vatican, dès la troisième semaine après son assassinat, qu’il soit inclus dans la liste des « martyrs de l’Église universelle ». Dans sa dernière interview, le ministre avait encore mentionné son engagement en tant que « témoin du Christ ».

160418_pakistan-1C’est là aussi que se trouve, depuis 1952, le « Centre national de formation des catéchistes », soutenu par « l’Aide à l’Église en Détresse ». Il est géré par les Frères des écoles chrétiennes (Lassalliens) depuis 1965. Plus de 900 catéchistes y ont jusqu’à présent achevé leur formation. 42 hommes effectuent actuellement leur formation dans ce centre. Ils viennent de tout le Pakistan et retourneront dans leurs diocèses d’origine, après obtention de leur diplôme, pour y servir l’Église. Comme bon nombre des paroisses s’étendent sur de vastes territoires et qu’elles se composent souvent de nombreux villages qui sont souvent éloignés les uns des autres, les catéchistes jouent un rôle important dans la transmission de la foi. En effet, les prêtres ne peuvent pas être partout en même temps !

Mais comme le village de Khushpur est relativement éloigné et difficile d’accès, malgré son importance pour l’Église catholique au Pakistan, et qu’il dispose jusqu’à ce jour d’une mauvaise infrastructure, il faut une voiture, pour exemple pour conduire les malades chez le médecin ou à l’hôpital, faire des courses, ou amener les catéchistes dans les différentes paroisses où ils suivent la partie pratique de leur formation. Le très vieux véhicule du centre est un facteur permanent de dépenses, car il consomme beaucoup de carburant et a constamment besoin de réparations. C’est pourquoi Frère Sajid Basir, le directeur du centre, nous a demandé de l’aide. Notre aide s’élève à 12.000 euros.

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’Aide à l’Église en Détresse. Communication sur votre virement: 328-00-29 Pakistan

FacebookTwitterGoogle+

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

FacebookTwitterGoogle+

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation