Une église dans le vicariat apostolique de Jimma-Bonga en Éthiopie

FacebookTwitterGoogle+

Le vicariat apostolique de Jimma-Bonga, dans l’ouest de l’Ethiopie, a une superficie de plus de 50.000 kilomètres carrés. Il est donc plus grand que les Pays-Bas et correspond à un onzième de la superficie de la France métropolitaine. La population se compose en grande partie d’adeptes des religions traditionnelles. Beaucoup d’entre eux habitent dans la forêt, sont chasseurs et cueilleurs. Mais le nombre de catholiques augmente. En 2010, il y avait ici 22.000 fidèles catholiques, et ils sont de plus en plus chaque année. Aujourd’hui, les catholiques sont déjà environ 30.000. Lorsque l’évêque vient dans les paroisses pour donner la confirmation, le nombre de confirmands est presque sans fin.

Persécution religieuse

Mais la foi catholique n’est pas nouvelle partout. À Araba, des missionnaires européens étaient déjà actifs dès la première moitié du XXe siècle. Ils y ont fondé une station missionnaire et y ont accompli un travail salutaire pendant des décennies. Cependant, ils ont été renvoyés du pays sous la dictature de Mengistu Haile Mariam. À cette époque, toutes les religions ont été persécutées en Éthiopie, les églises ont été détruites, les biens des communautés religieuses confisqués, les évêques, prêtres et fidèles emprisonnés ou même tués. Le règne de la terreur, de 1974 à 1991, a causé la mort d’environ 2,5 millions de personnes, d’après les estimations d’Amnesty International.

Hutte en pailles sert comme église

ETHIOPIA / JIMMA-BONGA-LAT 14/00083 Construction of church in fa

© Aid to the Church in Need

Depuis lors, l’Église a réussi à récupérer une partie de ses biens, à rassembler ses fidèles et à reconstruire la vie ecclésiale. Cependant, à Araba, il n’y a qu’une petite chapelle composée de simples piquets de bois recouverts de paille, et qui est trop petite pour la communauté. En fait, ce n’est qu’une cabane. Le Père curé Zecharias Dejece et ses fidèles voudraient une véritable église et espèrent notre aide. Le prêtre écrit : « La construction d’une église plus digne aura un impact positif sur la vie spirituelle de ces chrétiens zélés. Dieu sera correctement adoré et loué. Le Très Saint Sacrement de l’autel sera davantage honoré et il aura la place qui lui revient dans le Tabernacle. Cela fera avancer l’unité des chrétiens et promouvra l’amour mutuel et le sentiment d’appartenance. L’Église sera davantage reconnaissable en tant que famille de Dieu. Les fidèles catholiques se réuniront d’un seul cœur et d’une seule âme dans cette église pour prier, pour entendre la parole de Dieu et recevoir les sacrements. » Le curé sait aussi que parfois les gens s’intéressent à la foi catholique, mais sont ensuite découragés par la chapelle qui ressemble à une pauvre hutte, et ne reviennent plus. Il espère qu’à l’avenir plus de gens accueilleront la foi, et également qu’un plus grand nombre de personnes déjà baptisées participera à la vie de la paroisse, notamment les jeunes. Il se réjouit que beaucoup de jeunes soient déjà actifs au sein de l’Église, mais il espère qu’ils seront encore plus nombreux. Nous avons promis 25.000 euros pour la construction d’une nouvelle église.

Communication pour le virement bancaire: 118-01-19

 

FacebookTwitterGoogle+

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

FacebookTwitterGoogle+

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation