Une chapelle pour une communauté nouvelle en Argentine

FacebookTwitterGoogle+

160205 argentinië_straatwerkLes « Petites sœurs de l’Agneau » sont une communauté nouvelle, fondée en 1983 en France. Bien qu’elle n’existe que depuis 33 ans, la communauté compte déjà 120 sœurs, qui sont actives dans dix pays. Elles suivent le modèle franciscain et dominicain et vivent une vie semi-contemplative, c’est-à-dire que l’adoration et la contemplation forment une grande partie de leur charisme, mais en même temps elles suivent aussi Jésus qui a traversé la Galilée à la recherche de la « brebis perdue ». Elles se consacrent donc aussi au service du peuple.

Logements modestes

En 1996, elles ont ouvert une maison à Buenos Aires. Les sœurs s’y occupent des enfants et des familles qui vivent dans la rue. Elles accueillent les pauvres et offrent aux étudiants des universités voisines un foyer spirituel. Leur couvent se compose d’un bâtiment d’habitation à un étage dans lequel deux chambres ont été transformées en petite chapelle. Les autres pièces servent de chambres d’ami et d’atelier. Dans l’arrière-cour, il y a encore plusieurs bâtiments tout simples et très petits, qui hébergent les cellules et les salles communes des huit sœurs.

160205 argentinië_ladderUne chapelle doit maintenant être construite. Elle sera reconnaissable comme une église et accessible de la rue. Le Pape François ainsi que l’archevêque de Buenos Aires ont expressément souhaité que ce projet voie le jour, et l’avaient instamment confié à « l’Aide à l’Église en Détresse » dès 2011, en espérant que la chapelle et la présence des sœurs « encouragent les nombreux jeunes étudiants qui y passent à mener une vie chrétienne et sacramentelle ».

Une inflation galopante

Pour atteindre cet objectif, le bâtiment avant doit être reconstruit et doté d’une façade digne de ce nom. La construction a déjà commencé, et « l’Aide à l’Église en Détresse » a déjà fourni une aide de 60.000 euros. Cependant, la forte inflation en Argentine a conduit à une augmentation considérable des prix. Nous fournirons donc une nouvelle aide de 100.000 euros.

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’AED. Communication sur votre virement: 209-05-19 Argentine

FacebookTwitterGoogle+

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

FacebookTwitterGoogle+

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation