Soutien à un programme de formation au Bangladesh

FacebookTwitterGoogle+

Three-years (2015 - 2017) Liturgical and Spiritual Formation courses/ seminars in the social Formation / Pastoral Center of Mymensingh Catholic DioceseSeuls quelque 200.000 catholiques vivent au Bangladesh. Ils ne représentent qu’une infime minorité dans une population totale de plus de 144 millions de personnes, musulmane à environ 90 pourcents. Ici, l’Église est encore jeune. Elle n’est par exemple présente que depuis une centaine d’années dans la région de Mymensingh. Le diocèse du même nom n’a été érigé qu’en 1987. Il n’en est donc encore qu’à ses débuts. Dans ce pays qui compte parmi les plus pauvres au monde, il lui faut impérativement une aide extérieure.

Église face à la pénurie des prêtres

Pour l’Église, le manque de prêtres est un problème. Les fidèles vivent très dispersés, et certains endroits ne sont visités par un prêtre que deux fois par an. Pourtant, l’Église est vivante, car Elle peut s’appuyer sur l’engagement des religieuses et des laïcs. Le diocèse de Mymensingh a lancé un programme de trois ans afin d’améliorer leur formation. Les cours traitent de la formation des paroisses de base, de la liturgie, de la piété eucharistique et mariale, de la prière du Rosaire dans les familles et de l’inculturation de l’Église dans la culture locale de l’ethnie autochtone des Garos.

Garantir la formation des animateurs pastoraux

Three-years (2015 - 2017) Liturgical and Spiritual Formation courses/ seminars in the social Formation / Pastoral Center of Mymensingh Catholic DioceseUn prêtre, une religieuse ou un religieux, deux catéchistes, un enseignant, un adolescent et deux enfants des internats catholiques de chacune des 15 paroisses du diocèse sont censés participer aux cours. Étant donné que le Centre pastoral du diocèse ne peut accueillir que 60 personnes, les manifestations ont lieu en deux groupes.

Ni les participants ni le diocèse ne sont en mesure de subvenir seuls aux frais de ces programmes. L’évêque a demandé l’aide de « l’Aide à l’Église en Détresse » pour l’hébergement et la nourriture, les déplacements, le matériel didactique ainsi qu’une indemnité pour les conférenciers. Notre aide s’élève à 7.340 euros.

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’AED. Communication sur votre virement: 342-08-79 Bangladesh

FacebookTwitterGoogle+

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

FacebookTwitterGoogle+

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation