Serbie: Un centre paroissial dans la paroisse de Sid

FacebookTwitterGoogle+

acn-20160825-45340En Serbie, les catholiques ne représentent qu’une petite minorité d’environ 5,5 pourcents de la population. 85 pourcents des 7,2 millions habitants du pays appartiennent à l’Église orthodoxe. Les fidèles catholiques sont pour la plupart d’origine hongroise ou croate.

Le diocèse de Syrmie se situe dans le nord du pays, à la frontière croate. Il n’a été érigé que récemment, en 2008. Environ 48.000 des 798.000 habitants du diocèse sont catholiques. Et il n’y a que 19 prêtres pour desservir 29 paroisses. Par conséquent, un prêtre dessert généralement plusieurs paroisses.

Il en va également ainsi dans la paroisse de Sid, qui se compose de cinq sous-paroisses et quatre églises filiales. Le Père curé Nikica Bosnjakovic a donc beaucoup à faire. Cependant, son problème est que dans l’ensemble de la paroisse, il n’y a pas de salle qui puisse accueillir jusqu’à 300 personnes et où les divers événements de la vie de l’Église puissent avoir lieu. Il n’y a tout simplement pas de place pour les baptêmes, la catéchèse, les séances de formation, les rencontres œcuméniques avec les chrétiens orthodoxes, et encore beaucoup d’autres choses. Le curé rêve aussi que le rassemblement traditionnel des chorales catholiques, orthodoxes et protestantes qui se tient régulièrement dans le diocèse de Syrmie puisse un jour avoir lieu dans sa paroisse. Ce prêtre encore très jeune tient beaucoup à avoir un bon contact, surtout avec l’Église orthodoxe, entre autres raisons parce qu’il y a de nombreux mariages mixtes et donc des familles mixtes. Pouvoir concélébrer et se rencontrer est donc pour lui un enjeu majeur.

Sot est l’une des localités faisant partie de la paroisse. 124 familles catholiques y vivent, ce qui représente un nombre particulièrement élevé de catholiques. C’est pourquoi la construction d’un centre paroissial qui devra bénéficier à toute la paroisse y a débuté. Le gros œuvre a déjà été effectué, mais pour terminer le projet et pouvoir appliquer les mesures de protection contre les incendies, le Père Bosnjakovic a demandé le secours de « l’Aide à l’Église en Détresse ». Nous voudrions le soutenir à hauteur de 10.000 euros.

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’Aide à l’Église en Détresse.

Communication sur votre virement: 449-01-19 Serbie

FacebookTwitterGoogle+

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

FacebookTwitterGoogle+

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation