Quelque jours de retraite pour les réfugiés en Irak

FacebookTwitterGoogle+

Chaque année, l’archevêché d’Erbil organise une retraite pour les jeunes. Elle vise en particulier les jeunes qui sont très engagés en paroisse tout au long de l’année, par exemple dans la catéchèse, les groupes de jeunes, etc. En raison du grand nombre de personnes déplacées des villes d’Irak qui ont été prises par « l’État islamique », c’est un défi que de garantir la pastorale de tant de réfugiés.

Les bénévoles font partie des réfugiés

160108 irak_1Les bénévoles, qui sont eux-mêmes des personnes déplacées, fournissent ici un précieux travail. Ils montrent à d’autres jeunes gens qu’il vaut la peine de rester en Irak et de s’y engager pour la population et pour l’Église. Ils peuvent ainsi contribuer à ce que d’autres jeunes aient des perspectives d’avenir et ne quittent pas le pays. On parle en effet parfois d’un véritable « tsunami d’émigration » qui pourrait conduire à ce qu’il n’y ait un jour plus de chrétiens en Irak. Pourtant, environ 1,5 million de chrétiens vivaient encore en Irak en 2003. Mais aujourd’hui, ils ne sont pas plus de 300.000. Cela signifie qu’au cours des 12 dernières années, 100.000 chrétiens en moyenne ont quitté le pays chaque année.

Pour affermir la foi des jeunes

160108 irak_2Les retraites visent à affermir les jeunes gens dans leur vie de foi et leur attachement à l’Église, et à être également en quelque sorte une « récompense » pour leur engagement. Les participants ont entre 17 et 35 ans. Chaque jour, il y a quatre heures de catéchèse, la possibilité de se confesser, la messe, la méditation d’extraits des Saintes Écritures, des prières en commun et des groupes de conversation pour échanger.

L’année prochaine, 1.100 à 1.200 jeunes devraient participer à la retraite. Ils seront dirigés par 25 prêtres, 65 religieuses et 40 bénévoles. « L’Aide à l’Église en Détresse » prend en charge les quatre événements à hauteur de 30.000 euros.

Votre don bénéficiera à ce projet ou à un projet similaire, et permettra le travail pastoral de l’AED. Communication sur votre virement: 319-07-49 Irak.

FacebookTwitterGoogle+

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

FacebookTwitterGoogle+

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation