Les filles de la résurrection

FacebookTwitterGoogle+

Sœur Hadewych du Saint-Sépulcre de Turnhout  travaillait depuis 1934 comme missionnaire au Congo. Elle a longtemps rêvé d’une vraie congrégation africaine. En 1966, son rêve est devenu réalité.
Les Filles de la Résurrection sont nées et ont grandi en Afrique. Des jeunes filles autochtones sont formées pour devenir des femmes au grand cœur qui savent se servir de leurs mains. Elles aiment leur peuple et sont attachées à leur pays.

proj_dochters.jpga communauté compte maintenant près de 200 sœurs, réparties dans 19 maisons différentes. Les sœurs congolaises et rwandaises – hutus comme tutsis – vivent ici en harmonie. Elles ont récemment ouvert une maison à Bertoua au Cameroun où elles aident l’évêque missionnaire belge Mgr. Pirenne.

Les sœurs ont payé un lourd tribut à la guerre au Congo. Dans la nuit du 7 au 8 janvier 1998, six religieuses de la communauté de Busamana au Rwanda ont été tuées à la machette. Une septième a survécu à l’attaque mais est restée gravement mutilée. Plus tard, trois autres sœurs ont été tuées dans la paroisse de Kasika au Congo en même temps que le prêtre de la paroisse et une vingtaine d’autres collaborateurs.

Les sœurs sont très aimées de la population locale. Leurs fermes sont un modèle pour la région. Avec des moyens simples, elles ont asséché des marais et défriché des forêts. Elles travaillent dans des hôpitaux et des polycliniques où le besoin de médecins et de personnel soignant est extrêmement important. Elles soignent les malades du sida et forment les mères à la nutrition. Plus de 5000 personnes reçoivent quotidiennement de la nourriture dans les centres de nutrition. Chaque année, les sœurs reviennent pour une courte période dans leur village d’où elles sont originaires et font profiter famille et amis de leurs connaissances et de leurs capacités.

FacebookTwitterGoogle+

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

FacebookTwitterGoogle+

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation