Donner corps à la vie religieuse au Rwanda

FacebookTwitterGoogle+

Le Rwanda se réjouit du nombre croissant de novices. C’est une grande source de joie pour l’Église catholique. Tous (toutes) les novices au Rwanda reçoivent, en plus des formations spécifiques à leur congrégation, une formation commune qui regroupe tous (toutes) les candidat(e)s à la vie religieuse. La présidente de l’organisation qui assure cette session de formation, sœur Brigitte Assaba, précise que cette année, quatre cours ont été donnés.
At class - male and female novices at one of the internoviciates in RwandaRWANDA / NATIONAL 13/00421

1. “Oser vivre son humanité à la suite du Christ”  à Kigali et Butare.

Les novices des pères dominicains ont écrit à ce sujet, dans une lettre adressée aux bienfaiteurs d’Aide à l’Église en
Détresse : « La session sur ce thème nous a permis de comprendre que l’être humain a été créé à l’image de Dieu et qu’il doit se tourner, et tourner son regard vers Dieu en lui offrant sa vie malgré ses faiblesses, ses imperfections et son histoire. Cela nous a assuré que nous avons fait une bonne chose en cherchant à devenir religieux ; une des façons d’offrir sa vie à Dieu. »

Recreational evening - male novices at one of the internoviciates in RwandaRWANDA / NATIONAL 13/004212. « Les dynamiques de la vie communautaire » à Kigali.

Les chanoinesses régulières de Saint-Augustin de la congrégation de Windesheim remercient et écrivent : « Ces sessions ont éclairé notre cheminement et nous ont encouragées à vivre dans la réalité et dans la liberté selon notre choix. C’était comme la clé de la vie que nous avons choisie et la vie que nous vivons et ça nous aide dans la vie chaque jour. 

 

3. « Inculturation des vœux »  à Butare.

Male and female novices at one of the internoviciates in Rwanda RWANDA / NATIONAL 13/00421Les novices des « Sœurs de Notre Dame du Bon Conseil du Rwanda » remercient Aide à l’Église en Détresse. Elles nous disent ceci : « Nous avons approfondi les trois conseils évangéliques que nous voulons vivre dans l’Amour tout en se sanctifiant les uns aux autres. »

4. « L’intégration de la sexualité dans le projet de la vie consacrée »

 a eu lieu au Foyer de
Charité à Remera Ruhondo. C’est le seul centre pouvant accueillir l’ensemble des jeunes novices, en deux groupes il est vrai. La première session rassemblait 109 personnes en incluant les novices et les formateurs. Lors de la deuxième session, 93 personnes inscrites se sont présentées. Cette session, qui dure six jours, a également été décrite en termes élogieux par les jeunes candidats religieux.
Les novices ayant participé aux sessions venaient de 42 congrégations différentes, dont les Pères Pallotins, les sœurs de Saint-Vincent de Paul de Lendelede, les sœurs de Don Bosco, les sœurs de Notre-Dame de Namur et les Filles de la Résurrection, une congrégation de sœurs africaines que le fondateur d’Aide à l’Église en Détresse, le père Werenfried, a contribué à créer.
Suite à l’augmentation des frais de subsistance, l’organisation a manqué de moyens pour assurer la continuité de l’ensemble des cours. Les frais d’hébergement des novices qui viennent de loin ont, notamment, pesé lourd dans le budget. Sœur Brigitte a dès lors été ravie d’apprendre qu’Aide à l’Église en Détresse, via ses bienfaiteurs, faisait don de 8.000 euros pour permettre la poursuite des cours.
Pour les années à venir également, les jeunes religieux et religieuses du Rwanda comptent sur notre soutien.
Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, nous pouvons apporter un soutien matériel et spirituel aux plus pauvres, à ceux qui souffrent ou sont persécutés à cause de leur foi .
FacebookTwitterGoogle+

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

FacebookTwitterGoogle+

Commentaires :

Laissez un commentaire
Pontical Foundation