L’Évêque de Goma en RCD condamne l’assassinat d’un prêtre

FacebookTwitterGoogle+

ACN, Königstein, le 17 mars 2015. Mgr Théophile Kaboy, l’évêque de Goma, a condamné sans réserve l’assassinat d’un prêtre commis le 25 février dans l’est de la République Démocratique du Congo. Selon lui, il s’agirait d’un acte « ignoble, abominable et diabolique », comme il l’exprime dans un message adressé à la nonciature apostolique de la capitale de Kinshasa, et dont l’œuvre internationale de bienfaisance catholique « L’Aide à l’Église en Détresse » a pris connaissance. Le soir du 25 février dernier, alors qu’il voulait fermer les portes de l’église, l’abbé Jean-Paul Kakule, trésorier de la paroisse de Mweso (diocèse de Goma), a été assassiné par une rafale de mitraillette tirée par un individu non identifié.

ACN-20150317-21590 DRC

Abbé Jean-Paul Kakule

L’abbé Jean-Paul Kakule (33) était l’aîné d’une grande famille chrétienne du Nord-Kivu. En 2003, il avait été ordonné prêtre à Goma et depuis, il exerçait son ministère dans la paroisse de Mweso. Selon l’évêque de Goma, l’abbé Jean Paul Kakule est le dixième prêtre à avoir été assassiné en République Démocratique du Congo depuis 1992. Cinq religieuses de la congrégation de Saint-Vincent-de-Paul ont disparu depuis 1996. Jusqu’à aujourd’hui, on reste sans nouvelle d’elles.

On ignore si l’assassinat de l’abbé Jean Paul Kakule était motivé par la criminalité banale ou la haine religieuse. Selon l’évêque de Goma, la simple présence d’ecclésiastiques dans la région de Mweso est une source majeure d’irritation pour les criminels. C’est pourquoi l’évêque suppose que l’assassinat de l’abbé Kakule était en fait un acte de vengeance. La paroisse catholique s’était taillé une réputation d’institution n’hésitant pas à désigner les crimes comme tels.
Les terroristes ne cessent de commettre des massacres contre les villageois sans défense. Des centaines de milliers de personnes ont été déplacées. La population à l’ouest de la République Démocratique du Congo est plongée dans une profonde incertitude, assure Mgr Théophile Kaboy. « En l’absence de la présence de la police, des bandes criminelles peuvent commettre leurs méfaits dans la région sans craindre de représailles. » C’est la raison pour laquelle l’évêque exhorte les responsables nationaux et internationaux d’entreprendre enfin les mesures qui s’imposent pour la justice et la paix dans la région.
Dans son rapport actuel sur la liberté religieuse dans le monde, « L’Aide à l’Église en Détresse » a énuméré vingt groupes armés différents qui sévissent dans l’est du pays. Selon le rapport, trois prêtres appartenant à la congrégation des Augustins de l’Assomption ont été enlevés fin 2012 dans leur paroisse de Beni (Nord-Kivu), probablement par les milices ADF-NALU, un groupe de rebelles ougandais connus pour ses positions radicales islamistes.

La République Démocratique du Congo fait six fois la superficie de l’Allemagne et compte 65 millions d’habitants. 96% d’entre eux sont chrétiens, (47 pour cent de catholiques, 49 pour cent de protestants).

150202-19344 Butembo seminaristen« L’Aide à l’Église en Détresse » a apporté en 2014 un soutien de 2,8 millions d’euros aux activités pastorales du pays. Ces fonds ont notamment été utilisé pour financer des projets de construction à caractère religieux et l’achat d’automobiles. Presque 250 religieuses ont bénéficié d’aides à la subsistance, plus de 1000 séminaristes ont obtenu un soutien financier pour leur formation. Des centaines de prêtres, de religieuses et de laïques ont pu participer à des retraites spirituelles grâce aux moyens accordés par « L’Aide à l’Église en Détresse ».

 

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation