L’État islamique est un cancer et nous devons l’empêcher de se propager

FacebookTwitterGoogle+
150610 mons.-warda2

Mgr Bachar Warda, archevêque d’Erbil

«Le soutien de l’Aide à l’Église en Détresse a été immédiat et décisif. Sans la générosité des donateurs de l’AED, nous ne pourrions pas fournir un logement à des milliers de familles « , a déclaré Mgr Bachar Warda, archevêque chaldéen d’Erbil, lors d’une conférence organisée par l’AED hier à Rome. Depuis le début de la crise irakienne en Juin 2014, l’Aide à l’Eglise en Détresse a fourni plus de 7 millions d’euros d’aide. Selon l’archevêque, le soutien apporté par l’AED remonte jusqu’à 60% de tous les dons que l’archidiocèse d’Erbil a reçu.

Mgr Warda a décrit comment son diocèse a répondu à la crise humanitaire après l’arrivée de 120 mille réfugiés chrétiens au Kurdistan, de Juin à Août de l’année dernière. «Au début, nous avons mis en place 26 points d’assistance différents au sein de l’archidiocèse. Les gens dormaient dans des tentes ou à l’intérieur des bâtiments laissés vacants. Maintenant, ils ont tous un hébergement convenable.  »

???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Premier anniversaire de la prise de Mossoul

Cela fait presque un an que Mossoul est tombé aux mains de l’État islamique, dans la nuit du 9 au 10 Juin 2014. « Pendant toute cette période, l’Église a essayé d’aider les gens à retrouver leur confiance dans l’avenir et à garder l’unité de notre communauté, » a déclaré Mgr Warda. Néanmoins, au moins 8000 chrétiens ont déjà fui vers le Liban, la Jordanie et la Turquie.

150610 christen_erbil

Chrétiens dans un village créé par l’AED

Parmi eux se trouvaient 500 sur les 6000 familles chrétiennes qui ont trouvé refuge au Kurdistan entre 2003-2014, pour fuir « la persécution qui était en cours dans les villes comme Mossoul, Bagdad et Kirkouk. »
Un avenir incertain ainsi que l’insécurité ont incité l’Église à trouver plus d’hébergements durables pour les réfugiés. « Même si Mossoul et les plaines de Ninive ont été libérés immédiatement, il faudrait un an avant que les gens puissent être en mesure de retourner dans leurs foyers », a déclaré Mgr Warda. Cependant, il est également nécessaire d’investir dans la reconstruction et le développement des zones qui ont été repris de l’Isis. « Même si Tikrit a été libéré, personne n’y revient pour y vivre », a déclaré Mgr Warda. « Qui voudrait vivre dans une ville détruite? »

L’État islamique est un cancer

Mgr Warda a lancé un appel à la communauté internationale à faire pression sur le gouvernement irakien. « Les divisions internes ne doivent pas être plus importantes que de trouver des solutions concrètes.» Il juge aussi que l’intervention militaire peut être nécessaire. « L’État islamique est un cancer et nous devons prendre des mesures pour empêcher sa propagation, a-t-il ajouté ».
La persécution des chrétiens doit également être arrêté. « Les chrétiens ont été invités à choisir entre la conversion, la djizîa ou le départ. Il est clair que nous sommes confrontés à la persécution, même si parfois nous sommes considérés comme des dommages collatéraux.  »
Mgr Warda a aussi de l’espoir que le Pape François se rendra prochainement à Erbil. « La dernière fois que nous nous sommes rencontrés, en Novembre 2014, lui-même m’a dit qu’il voulait nous visiter. La visite du Pape aurait un impact très fort sur la communauté chrétienne ».

Le président de l’Aide à l’Eglise en Détresse Italie, Alfredo Mantovano, a exhorté les médias et le public de garder constamment un œil sur la persécution des chrétiens en général, non seulement sur les tragédies récurrentes telles que le massacre de l’Université kényane de Garissa. Il a également ajouté que, « l’aide apportée par l’AED a permis à des milliers de familles chrétiennes d’ Irak à retrouver une vie quasi-normale. Notre prochain objectif devrait être de laisser ces gens retournent dans leurs régions d’origine: régions qui sont incroyablement intéressantes tant sur le plan historique que religieux « .

 

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation