« Laissez venir à Moi les petits enfants » – 1 million d’enfants prient le chapelet

FacebookTwitterGoogle+

Saint Pío de Pietrelcina disait : « Ce sont les enfants qui ont sauvé le monde par leurs prières ». Peut-être ce saint a-t-il eu l’intuition que, comme de petits David151007 miljoen_afrika lançant les pierres de leurs prières, les enfants pouvaient abattre les nombreux Goliath que sont la faim, la guerre et l’oppression, ces géants qui affligent la création.

Le 18 octobre prochain, à 9 du matin, aura lieu la Journée mondiale de prière pour l’unité et la paix, au cours de laquelle des millions d’enfants de tous les continents prieront ensemble pour un monde plus pacifique et uni.

151007 miljoen_paternosterCette idée est née au Venezuela, en 2005. Des enfants priaient le chapelet dans une chapelle, et toutes les personnes présentes ressentirent une grande paix, fruit de la prière que les enfants adressaient à la Vierge Marie. Depuis lors et jusqu’à aujourd’hui, cette initiative a reçu le soutien de la Fondation pontificale « Aide à l’Église en Détresse », qui cherche à promouvoir chez les enfants la prière pour l’unité et la paix. L’année dernière, le projet « 1 million d’enfants prient le chapelet pour la paix et l’unité » a reçu de l’AED la somme de 20.000 euros, et l’aide s’est élevée à 38.600 euros en 2015.

Pour mener cette campagne, chaque pays reçoit le matériel de prière dans sa propre langue : brochures expliquant comment prier le chapelet avec l’image de la Vierge de la très grande dévotion, des affiches et de petits chapelets colorés.

Les enfants catholiques sont invités à prier le chapelet, puisque c’est la prière préférée de Notre-Dame. Les enfants d’autres religions sont également invités à faire leurs propres prières et louanges, dans le même but. Dans l’esprit et le cœur des enfants, il n’existe pas encore de différences ou de conflits ethniques, raciaux ou religieux.

151007 miljoen_indiaLes enfants de plus de 90 pays sur tous les continents sont unis dans la prière, à l’école, en paroisse, dans les jardins, les hôpitaux, les orphelinats ou chez eux, en demandant : l’unité dans les familles, la paix intérieure pour tous les êtres humains, la paix dans les sociétés, dans chaque pays et dans le monde entier.

Chaque année, les enfants d’Asie sont les premiers à élever leurs prières vers le ciel le 18 octobre, car c’est là que le soleil se lève en premier. Ensuite, ce sont les enfants d’Océanie, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique qui se réunissent, à mesure que commence la journée dans chaque pays.

Nous sommes convaincus que la prière confiante des enfants est un message qui va droit au cœur de Dieu et a, par conséquent, une grande puissance et une valeur incommensurable. En ce moment, le monde a plus que jamais besoin de la candeur, de la bonté et de la pureté de la prière des enfants.

Ceux qui souhaitent se joindre à cette journée mondiale de prière peuvent télécharger le matériel sur le site www.miokids.org. Nous aimerions également recevoir vos témoignages et photos de la Journée de prière par courriel à l’adresse électronique : miokids@gmail.com

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation