Évêques irakiens: « Dieu vous bénisse »

FacebookTwitterGoogle+

À la veille de l’anniversaire de la fuite de dizaines de milliers de chrétiens, les évêques irakiens remercient Aide à l’Église en Détresse pour la construction d’établissements scolaires.

Par Oliver Maksan, AED International

Les élèves dans  le nord de l'Irak

Les élèves dans
le nord de l’Irak

Arbil/Königstein.- 05/08/2015 Des évêques irakiens ont remercié l’œuvre internationale de bienfaisance catholique « l’Aide à l’Église en Détresse » (AED) d’avoir créé des établissements scolaires pour des enfants réfugiés. Peu avant l’anniversaire de la fuite de plus de 120 000 chrétiens, le 6 août, les évêques catholiques du nord de l’Irak se sont adressés à l’AED. Dans deux diocèses chaldéens et un diocèse syriaque-catholique, des écoles provisoires réalisées en éléments préfabriqués avaient été installées pour accueillir des enfants et des adolescents obligés l’an dernier de fuir avec leurs parents devant la progression du groupe terroriste « État islamique ».

Mgr Bashar Warda, archevêque  chaldéen d'Erbil

Mgr Bashar Warda, archevêque
chaldéen d’Erbil

« Nous voudrions vous remercier de l’aide bienveillante que vous avez apportée à notre communauté en ces temps difficiles, alors que des milliers de familles chrétiennes avaient été forcées entre juin et août 2014 d’abandonner leurs maisons et leurs biens à cause des attaques de l’État islamique », explique Mgr Bashar Matti Warda, archevêque d’Arbil. « Nous vous sommes particulièrement reconnaissants d’avoir contribué à construire cinq établissements scolaires pour nos élèves dans l’archidiocèse chaldéen d’Arbil. Ces écoles ont été édifiées dans la ville d’Ankawa sur des terrains de l’archidiocèse. » Selon l’archevêque, deux des cinq établissements seront également utilisés pour la formation d’environ 1100 étudiants âgés de 18 à 25 ans, qui avaient aussi été forcés de fuir. Parmi eux se trouvaient non seulement des chrétiens, mais aussi des musulmans et des Yézidis.

L’évêque chaldéen de Zakho et d’Amadiya, Mgr Rabban Al Qas, a également remercié l’Église en Détresse. « Le diocèse chaldéen de Zakho et d’Amadiya sera responsable de l’administration de deux écoles destinées aux déplacés internes. Nous vous remercions infiniment de votre aide aimable et de votre amour attentionné. Nous vous assurons de nos prières pour les généreux donateurs et vous demandons de prier pour nous. Dieu vous bénisse tous de Sa sollicitude et de Son amour. »

Mgr. Al Qal (au milieu) et  Père A. Halemba (AED) à Dohuk

Mgr. Al Qal (au milieu) et
Père A. Halemba (AED) à Dohuk

Un autre établissement scolaire est placé sous la responsabilité de l’archidiocèse syriaque catholique de Mossoul, de Kirkouk et du Kurdistan, dont l’archevêque Mgr Yohanna Petros Mouché a récemment écrit à l’Aide à l’Église en Détresse : « Nous sommes particulièrement reconnaissants de votre aide qui a permis d’apporter notre soutien à nos élèves à travers la construction d’une école dans la ville de Dahuk ».
En édifiant des établissements scolaires composés d’éléments préfabriqués, l’AED voulait contribuer à éviter que les élèves concernés restent sans formation scolaire pour la durée jusqu’à présent imprévisible de leur déplacement forcé. Au total, il est prévu que ces établissements, qui sont maintenant au nombre de huit, soient fréquentés par environ 7 200 élèves majoritairement chrétiens. L’enseignement est assuré par des professeurs originaires de localités chrétiennes actuellement occupées par l’État islamique. Le gouvernement central de Bagdad a pris en charge l’entretien du personnel enseignant. Les salles de classe serviront non seulement à dispenser l’enseignement scolaire, mais aussi à assurer la formation catéchétique et à accueillir d’autres activités proposées par l’Église.
Depuis août 2014, l’Église en Détresse a alloué au total plus de 8 millions d’euros pour soutenir les chrétiens persécutés en Irak. En sus de la construction des bâtiments scolaires, ces fonds ont également permis d’acheter des caravanes d’habitation et de fournir des denrées alimentaires.

Pour le 6 août 2015, l’œuvre lance un appel à la prière pour les chrétiens en détresse d’Irak. #PrayForIraq #WeAreChristians #6thAugust.Tout le monde peut y participer tout en étant à la maison, dans une chapelle, au travail, dans une église partout où vous êtes. Nous appuyons à la prière que le Patriarche de Bagdad, Mgr. Louis Sako, a écrit.

Une Prière d´Irak pour les chrétiens d´Irak

Mgr Louis Raphaël Ier Sako

Mgr Louis Raphaël Ier Sako

Seigneur Jésus Christ,
Tu nous as appris à prier le Père en ton nom,
Et tu nous as assurés que tous ce que nous demanderons, nous le recevrons.
Ainsi, nous venons à toi ayant entièrement confiance
Te demandant de nous donner la grâce et force de persévérer dans cette tempête,
Pour avoir la paix et la sécurité avant qu´il ne soit trop tard :
Ceci est notre prière, et même si cela semble impossible pour nous,
Nous croyons que tu nous donnes tout ce dont nous avons besoin pour notre survie et notre futur.
Aide nous, Père,
Au nom de ton fils crucifié et ressuscité, Jésus,
À continuer à travailler ensemble,
À être libres, responsables et aimants,
À trouver ta volonté et de la suivre, joyeusement, attentivement, et courageusement.
A Cana, la mère de Jésus fût la première à remarquer l´absence de vin.
A travers son intercession, nous te demandons, Père,
De changer notre situation – comme ton fils changea l´eau en vin – de la mort à la vie. Amen

+ Louis Raphaël Ier Sako, patriarche de Babylone des Chaldéens

 

 

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation