Egypte: « L’attentat des coptes en Libye nous a unifiés » affirme Mgr Aboul-Kheir.

FacebookTwitterGoogle+

« Suite à l’assassinat de nos frères en Libye, l’Église en Égypte a été renforcée », a affirmé Mgr Youssef Aboul-Kheir, évêque catholique copte de Sohag en Égypte, ce mercredi 18 février 2015, dans un entretien avec l’Aide à l’Église en détresse.

« La persécution faisait partie de la vie de l’Église », explique Mgr Aboul-Kheir, évêque catholique copte de Sohag, au Sud d’Assiout, en Égypte. « Le sang des martyrs engendre l’Église. En Europe, l’Église est libre. Nous ici, par contre, nous devons faire face à de nombreux obstacles. Mais quelle Église est plus forte ? » Les travailleurs immigrés coptes assassinés en Libye par la milice terroriste islamiste EI sont de véritables martyrs, affirme l’évêque. « Ils sont morts d’une mort sainte, avec des prières aux lèvres. Ils ont péri comme sont morts les premiers chrétiens. »

articleimgL’évêque a souligné avoir reçu de nombreux appels téléphoniques d’amis musulmans après l’annonce de ces assassinats dimanche dernier. « Ils m’ont dit que c’était leur problème avant d’être le nôtre. C’est l’Égypte et les Égyptiens qui ont été attaqués, et pas en première ligne les chrétiens. » Certes, les terroristes ont eu l’intention de diviser les chrétiens et les musulmans en Égypte, assure Mgr Aboul-Kheir. « Mais ce plan n’a pas fonctionné. Bien au contraire. De nombreux musulmans sont furieux à cause des assassinats. Le président Al-Sissi s’est rendu auprès du chef de l’Église copte pour lui présenter ses condoléances. Et le premier ministre s’est déplacé dans le village d’origine des travailleurs assassinés. On voit là que l’attentat nous a unifiés en tant qu’Égyptiens. »
Risque pour les prochaines élections?

Mgr Aboul-Kheir admet toutefois qu’il craint lui-même les extrémistes en Égypte : « J’ai peur des salafistes dans le pays. Ils tiennent un double discours. Les Frères Musulmans, de toute façon, sont contre la société. Il existe donc un danger intérieur en Égypte même. » Eu égard aux élections législatives qui se dérouleront sous peu, l’évêque a exprimé son inquiétude que des personnes aux convictions extrémistes puissent être élues : « Cela peut arriver parce que beaucoup de candidats sont inconnus du peuple. »

 

Il est cependant important que le prochain parlement s’attelle par exemple au problème urgent de la construction d’églises qui, jusqu’à présent, est soumise à de nombreuses restrictions. « Il est essentiel que nous autres chrétiens d’Égypte puissions enfin vivre comme citoyens bénéficiant des mêmes droits que les autres », a souligné l’évêque. Le discours religieux tenu par les principales autorités musulmanes en Égypte devrait également être réformé. « L’université Al-Azhar est considérée comme force modératrice. Mais en vérité, ses enseignements et ses programmes comportent beaucoup de points qui ne sont rien moins que modérés. Ainsi, par exemple, en cas d’apostasie d’un musulman, l’application de la violence est justifiée. C’est en contradiction avec les conceptions modérées. L’université Al-Azhar doit corriger son programme », conclut l’évêque.

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation