Après le super-typhon Haiyan : plus d’un million d’euros d’aide

FacebookTwitterGoogle+

L’Aide à l’Église en Détresse soutient les diocèses touchés – de nombreuses églises ont été reconstruites

philippinesKönigstein, le 4 novembre 2016. Trois ans après le passage du terrible typhon Haiyan qui a dévasté les Philippines, l’œuvre internationale de bienfaisance catholique l’Aide à l’Église en Détresse  tire un bilan : la fondation pontificale a soutenu les diocèses touchés en donnant plus d’un million d’euros. Les fonds ont été utilisés comme aide d’urgence et pour financer la reconstruction d’églises et de bâtiments ecclésiastiques. Rien que dans l’archidiocèse de Palo, sur l’île de Leyte, dix églises partiellement ou entièrement détruites ont entre-temps pu être reconstruites. Selon les informations de l’archevêché, le typhon a endommagé 72 des 76 églises.

Dans un message adressé à l’Aide à l’Église en Détresse, l’archevêque de Palo, Mgr John F. Du, a remercié les donateurs : « Vous avez raffermi notre foi puisque nous savons maintenant que Dieu ne nous oublie jamais, parce que vous étiez prêts à répondre à l’appel de Dieu pour nous aider. Merci d’avoir été là pour nous à un moment où nous avions le plus besoin de vous. »

philippines-2Le 8 novembre 2013, le typhon Haiyan a causé sur les îles Philippines de Leyte et Samar la mort d’environ 10 000 personnes, tandis qu’environ 4,3 millions de personnes se sont retrouvées sans abri. Le nombre élevé de victimes est surtout dû aux raz-de-marée provoqués par le typhon. Les terribles dévastations subies dans les villes proches des rivages, quant à elles, provenaient surtout des vents d’une extrême violence, pouvant atteindre jusqu’à 380 km/h. Entre autres, la cathédrale de Palo ainsi que l’aéroport de Tacloban, capitale de la province de Leyte, ont été très gravement endommagés.

Jusqu’à aujourd’hui, le typhon Haiyan est considéré comme l’un des cyclones tropicaux les plus violents jamais relevé depuis le début des enregistrements météorologiques fiables.

L’œuvre de bienfaisance continuera à soutenir la reconstruction de l’Église aux Philippines, par exemple celle du Grand séminaire de l’archidiocèse de Palo.

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation