AED annonce une nouvelle aide vitale pour les réfugiés irakiens – un an après leur fuite

FacebookTwitterGoogle+

Par Clare Creegan, AED International

Königstein/Sutton, le 6 août 2015 – Une année après l’exode massif de plus de 120 000 chrétiens de Qaraqosh suite à une invasion de Daesh (ISIS), une organisation catholique internationale a annoncé de nouveaux projets d’aide d’urgence et de soutien pastoral si nécessaire aux populations déplacées en Irak.

Le communiqué du nouveau soutien d’Aide à l’Église en Détresse a été publié ce jeudi 6 août, précisément un an après la fuite des chrétiens vivant à Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d’Irak, les troupes kurdes se retirant devant l’avance de l’organisation terroriste Daesh. Depuis lors, la majorité d’entre eux vit en tant que réfugiés démunis déplacés à l’intérieur de leur pays, l’Irak, alors que les quelques-uns ayant fui vers les pays voisins ont désespérément besoin d’aide.

Aide à la subsistance des prêtres

Les séminaires  chaldéen d'Erbil

Les séminaires
chaldéen d’Erbil

Aide à Église en Détresse a annoncé une série de projets pour les réfugiés chrétiens en Irak, en Syrie et au Liban comprenant l’aide à la subsistance des prêtres de l’archevêché syriaque catholique de Mossoul. Les prêtres syriaques catholiques ayant trouvé refuge à Erbil suite à l’occupation de Mossoul et de Ninive par Daesh ont tout perdu : leurs églises, leurs maisons et même leurs effets personnels. À travers les projets, Aide à l’Église en Détresse a été en mesure d’aider pendant un an à la subsistance des prêtres.
Les derniers projets concernent aussi le soutien des chrétiens déplacés en Syrie voisine, pour venir en aide aux familles melkites et syriaques catholiques dans les quartiers arméniens de Homs.

DESCRIPTION DU PROJET:

John Heereman, Regina Lynch Sr Amanda, elle  aussi réfugiée  de Karakosh

John Heereman,
Regina Lynch Sr Amanda, elle
aussi réfugiée
de Karakosh

Beaucoup de familles ont été déplacées et d’autres souffrent de la perte de leur emploi, de sorte qu’ils ne peuvent pas obtenir la formation requise pour leurs enfants et les nourrir correctement suite aux circonstances tragiques actuels du pays et s’ensuivent des prix élevés et la pénurie de ressources. Voilà pourquoi notre proposition de projet « un cartable pour chaque enfant », par lequel nous cherchons à cibler environ sept mille enfants âgés entre 5 et 18 ans, dans les zones de Damas et de sa campagne (où il ya beaucoup de familles déplacées en provenance de diverses régions de la Syrie, tels que Homs et Alep, Idlib, Harasta, Arbin, Zabadani, Daraya et d’autres régions) avant le début de l’année scolaire en Septembre.
Chaque cartable va contenir le matériel suivant: dix crayons, deux flacons d’encre, cinq stylos, et quinze cahiers, une boîte de crayons de couleur, un carnet de croquis, deux règles, trois crayons, trois gommes à effacer, et une paire de ciseaux, un étui à crayons , scotch et de la colle.
Pour ce projet, ils ont besoin d’une somme de € 140 000 (€ 140 000), soit une vingtaine d’euros (20 €) par étudiant.

Regina Lynch, directeur du département des projets à Aide à l’Église en Détresse a déclaré à ce propos : « la dernière série de projets permettra d’assurer le maintien de la présence chrétienne en Irak et au Moyen-Orient en général. Grâce à la bonté de nos bienfaiteurs, AED a été en mesure de nourrir l’espérance des populations déplacées dans leur pays. »
Depuis 2011, les projets soutenus par l’organisation catholique internationale ont reçu plus de 8 millions d’euros d’aide (5,5 millions de livres sterling).
Les fonds d’Aide à l’Église en Détresse serviront à soutenir les coûts de construction et de fonctionnement des institutions de l’Église, les coûts d’impression de Bibles et d’autres livres, de fournitures de logement, des salaires et de traitements médicaux.
Selon des estimations près de 8,2 millions de personnes en Irak ont besoin d’assistance, dont 3,1 millions sont déplacés à l’intérieur du pays ; depuis août 2014 près d’un tiers des aides a été utilisé pour fournir des logements fiables aux personnes déplacées sans abri.

 

Ensemble, avec vous, nous aidons ceux qui sont dans le besoin. Grâce à vous, l’Aide à l’Église en Détresse apporte un soutien aux fidèles partout où ils sont persécutés, opprimés ou en détresse, à travers des informations, des prières et des actions.

Vous pouvez nous soutenir par :

  • un don pour un projet pastoral au numéro de compte :
    • Belgique : IBAN : BE25 1960 0933 4182 et BIC : CREGBEBB (Aide à l’Église en Détresse a.s.b.l. – sans attestation fiscale). En vertu de la loi Belge, les projets pastoraux ne sont pas admissibles à l’octroi d’une attestation fiscale.
    • Luxembourg : IBAN : LU66 1111 0261 9404 0000 et BIC : CCPLLULL

  • un don pour un projet social au numéro de compte IBAN : BE72 1960 1357 6116 et BIC : CREGBEBB (Aide et Espoir a.s.b.l. – avec attestation fiscale à partir de € 40,00). Ceux qui, au cours de l’année, ont fait un don de € 40,00 ou plus pour un projet social, reçoivent automatiquement une attestation fiscale l’année qui suit.

Merci pour votre soutien !

Commentaires :

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pontical Foundation